Marchés français ouverture 3 h 8 min
  • Dow Jones

    34 168,09
    -129,61 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 542,12
    +2,82 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 216,91
    -794,42 (-2,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1223
    -0,0021 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    23 664,80
    -625,10 (-2,57 %)
     
  • BTC-EUR

    32 014,24
    -1 684,26 (-5,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    818,34
    -37,47 (-4,38 %)
     
  • S&P 500

    4 349,93
    -6,52 (-0,15 %)
     

Immobilier : 3 conséquences de l'envolée des prix en 2021

·1 min de lecture
Une femme télétravaille dans son jardin
Une femme télétravaille dans son jardin

2021, l'année des records

En 2021, le prix au mètre carré a continué de grimper (+7,4% pour les maisons, et +5,3% pour les appartements) partout en France, a jugé le réseau d'agences immobilières Century 21 dans un bilan publié ce lundi. La hausse est particulièrement forte en Nouvelle-Aquitaine pour les maisons (+13,2%) et en Bretagne pour les appartements (+21,4%). Mais ce n'est pas tout, en 2021, le marché de l'immobilier a aussi affiché des records sur le nombre de transactions et sur le montant moyen des ventes, soit 267 524 euros pour les maisons et 227 897 euros en moyenne pour les appartements.

Des chiffres très élevés qui s'expliquent notamment par la tension du marché immobilier et des taux d'emprunts bas. Pour financer leurs acquisitions, les ménages exploitent au maximum tous les leviers du crédit. La durée moyenne d'emprunt atteint des plus hauts (21,1 ans contre 21 ans en 2020). Le constat est identique pour la quotité de financement obtenue par emprunt (81,8% contre 80,5% en 2020).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Logement et immobilier : ce qui change en 2022
- Nouvel An chez Fortuneo : jusqu'à 150 euros offerts
- Assurance habitation : faut-il souscrire en groupe ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles