Marchés français ouverture 2 h 27 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 374,37
    +200,39 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    0,9690
    -0,0049 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    17 466,89
    +216,01 (+1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    20 172,56
    +640,83 (+3,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    446,57
    +17,79 (+4,15 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Immobilier, écurie, revenus privés... la fortune colossale de la reine Elisabeth II

Ralph_PH / Wikimedia Commons

Terrains, bureaux, éoliennes... La reine Elizabeth II bénéficiait d'un train de vie royal pris en charge par le contribuable britannique mais ses proches et elle bénéficiaient aussi des revenus du gigantesque patrimoine privé, dont les détails ne sont pas totalement connus. Les dépenses liées aux activités officielles de représentation de la reine ou des membres de sa famille viennent d'une allocation annuelle ("sovereign grant") du Trésor public, qui atteint 86 millions de livres pour 2021-2022 (99 millions d'euros), dont une rallonge accordée pendant dix ans pour la rénovation de Buckingham Palace (34 millions de livres au titre de 2021-2022).

Sans compter la rallonge, elle correspond à 15% des bénéfices du patrimoine de la Couronne britannique ("The crown estate"), colossal parc de foncier, immobilier, licences de parcs d'éoliennes, entre autres, et dont les recettes sont restituées au Trésor public depuis un acte de loi de 1760. L'allocation souveraine sert notamment à rémunérer plus de 500 employés des Windsor. La bourse privée ("privy purse") désigne les revenus privés de la reine. Ils proviennent des recettes de quelque 650 millions de livres d'actifs (terrains, titres financiers...) du Duché de Lancaster, propriété de la royauté depuis le Moyen-Age.

Il comprend quelque 315 biens immobiliers résidentiels et des propriétés commerciales haut de gamme, et des milliers d'hectares de terrains agricoles. Les revenus de ce patrimoine colossal se sont élevées pour la dernière année (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Barbie, Heinz, Swatch… ces marques qui ont surfé sur la popularité de la reine Elizabeth II
Déserts médicaux : bientôt un nouveau système pour qu'un médecin s'installe près de chez vous ?
Prix de l'électricité : Roussel appelle élus et entreprises à ne pas payer les factures
Inflation : voici la région où les habitants sont les plus vulnérables
Contribution ou taxe sur les superprofits, quelle différence ? Les éco-gestes pour vraiment économiser de l’énergie… Le flash éco du jour