La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 080,33
    +304,90 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,0425
    -0,0058 (-0,55 %)
     
  • Gold future

    1 807,40
    +0,10 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    18 543,42
    +202,54 (+1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    416,57
    -3,57 (-0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,42
    +2,66 (+2,52 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 112,07
    +83,34 (+0,76 %)
     
  • S&P 500

    3 821,96
    +36,58 (+0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2094
    -0,0081 (-0,67 %)
     

Immatriculations en baisse de 10%

EVGENIA NOVOZHENINA

La pénurie de semi-conducteurs continue de ralentir les livraisons de voitures neuves.

Les ventes de voitures neuves ont encore reculé de 10% au mois de mai en France, soit un douzième mois de baisse consécutif dans un marché paralysé par la pénurie de puces électroniques, selon les chiffres de la Plateforme automobile.

Le secteur a enregistré 126.813 immatriculations, soit une baisse 10,09% sur un an, malgré deux jours d'activité supplémentaire.

Alors que le printemps est censé être un temps fort pour la vente de voitures, "les résultats ne sont pas bons du tout. La pénurie de semi-conducteurs continue de ralentir les livraisons", a commenté François Roudier de la Plateforme automobile, qui rassemble les constructeurs.

Lire aussi

Sur les cinq premiers mois de 2022, le marché recule de 16,92% avec 600.897 immatriculations. Les ventes d'utilitaires légers ont également baissé de près de 25%, à 147.161 immatriculations de janvier à mai.

"On voit mal comment on pourrait reprendre les véhicules perdus au second semestre" a souligné François Roudier. L'année 2022 pourrait s'avérer pire que l'année 2020, paralysée à moitié par le Covid-19.

Depuis le printemps 2021, le marché automobile est freiné en Europe et en Amérique par une série de problèmes logistiques, dont une pénurie de semi-conducteurs.

Ces puces électroniques, principalement fabriquées en Asie, sont indispensables à la fabrication des téléphones et ordinateurs portables, mais aussi des voitures qui embarquent toujours plus de technologie.

Belle croissance des hybrides

Ce contexte profite aux motorisations hybrides et hybrides rechargeables, qui représentent 28,6% des ventes sur les cinq premiers mois de l'année, et aux électriques (11,9%).

Tous les constructeurs sont touchés par la baisse des livraisons, alors que leurs carnets de commande sont pleins: le leader du marché Stellantis est en recul de 22,15% depuis le début de l'année, avec notamment un fort recul de Citroën et Peugeot, malgré sa compacte 208 solidement installée en tête des ventes; le groupe Renault baisse de 15,45%, le groupe Vol[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles