Imerys : a reçu une offre ferme pour Imerys Structure

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation

Imerys (Xetra: 851898 - actualité) a reçu une offre ferme d'acquisition de la part du groupe Bouyer Leroux pour son activité Imerys Structure. Présent sur le marché français des matériaux de construction en terre cuite -briques de murs et de cloisons, conduits de cheminée-, Imerys Structure contribue, depuis plusieurs décennies, à l'essor de ce mode constructif au travers d'une politique dynamique de développement industriel et commercial. Ses (Dusseldorf: 922017.DU - actualité) innovations améliorent les performances thermiques des constructions et répondent aux enjeux des Bâtiments Basse Consommation explique la direction du groupe.

Imerys examine l'offre qui lui a été remise pour une valeur d'entreprise proche d'une année de chiffre d'affaires, soit autour de 100 Millions d'Euros. Le projet sera soumis à la consultation des instances représentatives du personnel ainsi qu'à l'obtention des autorisations administratives requises. Il pourrait aboutir dans le courant du 1er semestre de l'année 2013.

Le rapprochement envisagé permettrait de créer un leader des matériaux de structure en terre cuite en France, la complémentarité géographique des deux entités assurant un maillage industriel et commercial performant sur le plan national.

Rappelons qu'Imerys Structure est composé de 7 usines essentiellement localisées dans le Sud de la France, et emploie 400 salariés. La société a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 95 ME en 2011. L'acheteur potentiel et une société familiale constituée en 1955. Bouyer Leroux s'est développée au travers d'investissements internes et d'opérations de croissance externe pour devenir un acteur industriel reconnu pour la qualité et l'originalité de son offre de solutions destinées à la construction, la rénovation et l'amélioration de bâtiments écoperformants. L'entreprise, dont le capital est détenu par ses salariés depuis 1980, emploie près de 370 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 90 ME au cours de l'exercice clos le 30 septembre 2012. Elle est principalement implantée dans le Nord-Ouest de la France, et a bâti de solides positions dans les produits de structure en terre cuite, un métier qui représente désormais près de 75 % de son activité.