Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 289,86
    -375,16 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    2 400,90
    -55,50 (-2,26 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 277,08
    +3 015,76 (+5,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,42
    +44,52 (+3,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,32
    -2,50 (-3,02 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 737,45
    -133,78 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    5 508,70
    -35,89 (-0,65 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,24 %)
     

En images : dans l’archipel d’Hawaï, le volcan Kilauea est entré en éruption

US Geological Survey/Cover Images/SIPA

Il s’agit de l’un des volcans les plus actifs du monde : le Kilauea s'est réveillé dimanche 10 septembre. L’éruption a débuté aux alentours de 15 h 15 (01 h 15 GMT lundi), a indiqué l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS), précisant qu’elle avait été « précédée par une période de forte sismicité ».

Après janvier et juin, c’est la troisième fois cette année que le volcan entre en éruption et les services d’urgence d’Hawaï ont mis en garde contre le rejet de gaz volcaniques, particulièrement le dioxyde de soufre, irritant pour les yeux et les voies respiratoires, qui peut affecter les habitants, les récoltes et le bétail. Le volcan est toutefois situé loin des zones d’habitation.

« À ce stade, la lave sur le Kilauea est confinée au sommet et ne pose pas de menace pour les habitants. Cependant, les éruptions émettent des particules et des gaz qui peuvent créer des problèmes respiratoires », a ainsi averti l’institut sur X (ex-Twitter).

À lire aussi Les spectaculaires images de l’éruption du volcan Kilauea

Des fontaines de lave

Les images diffusées en direct sur le site de l’USGS montraient des fontaines de lave s’échappant de multiples fissures dans le cratère. « La hauteur des fontaines de lave a baissé depuis le début de l’éruption mais peut encore aller jusqu’à 20 à 25 mètres », a indiqué l’USGS dans son point actualisé lundi à 05 h 20 GMT.

Le niveau d’alerte a été relevé de « surveillance » à « mise en garde » et celui pour l’aviation est passé ...


Lire la suite sur ParisMatch