La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 101,15
    -2 747,54 (-8,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,29
    -0,61 (-0,70 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Image du week-end: Pass vaccinal, la piqûre de rappel de trop pour les non-vaccinés?

·2 min de lecture

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures contre la cinquième vague de Covid-19 ce vendredi. Avec le projet de loi du pass vaccinal en 2022, le chef du gouvernement entend "faire peser la contrainte sur les non-vaccinés". Samedi, les manifestants étaient près de 5.000 de plus que le week-end précédent pour protester dans les rues de l'Hexagone.

Tel un symbole dans la capitale, plus de 5.500 manifestants ont convergé vers le ministère de la Santé pour exprimer leur colère ce samedi 18 décembre 2021. Une indignation qui résonnait également dans les rues de Montpellier, avec plus de 2.000 personnes regroupées place de la Comédie. Au lendemain de l’annonce du gouvernement d'un , plus de 25.000 personnes se sont mobilisées sur l’ensemble du territoire. Pour le 23e week-end consécutif de protestation, pas moins de 131 actions ont été recensées par le ministère de l’Intérieur. Armés de pancartes aux slogans accusateurs, tous redoutent une restriction de leurs droits et dénoncent une instauration de l’obligation vaccinale déguisée. Et pourtant le gouvernement ne s’en cache plus: le mot est lâché par dès samedi.

“Le pass vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale”, assume le ministre de la Santé dans un entretien accordé au média Brut. Un son de cloche bien distinct du côté du ministère de l’Education cependant. “Appelons un chat un chat. Le pass vaccinal, c’est un pass vaccinal”, corrige dimanche sur BFMTV. Quoi qu’il en soit, si le Parlement vote cette transformation du pass sanitaire, un test négatif ne suffira plus pour entrer dans les restaurants, ni les lieux de culture . Il faudra avoir été vacciné et avoir reçu une dose de rappel. Les soignants et les pompiers devront quant à eux impérativement avoir reçu leur troisième dose avant le 30 janvier 2022 pour continuer à travailler. Avec de telles mesures, les doutes et les questionnements des manifestants persistent sur les vaccins.

7 parents sur 10 opposés à la vaccination des enfants

Autre source d’inquiétude? . Après son lancement le 15 décembre pour les enfants à risques, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a approuvé son ouverture à tous les enfants âgés de cinq à onze ans ce vendredi. Il attend cependant les données [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles