Iliad: les réactions se multiplient au blocage chez Free.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
ILD.PA192,950,65
BELI.PA29,980,88

(CercleFinance.com) - Les réactions des spécialistes de l'Internet se multiplient vendredi après la décision de Free, filiale d'Iliad (Paris: FR0004035913 - actualité) , de bloquer par défaut la publicité chez les 5,3 millions d'utilisateurs de sa Freebox.

'La pub sur Internet est-elle finie?', fait mine de s'interroger Marco Tinelli, le président de FullSIX, faisant remarquer que tous les navigateurs - mais pas toutes les publicités - sont concernés.

'De nombreux utilisateurs affirment que seules les publicités de la régie Google (AdSense) sont concernées par ce blocage. Sur Twitter, les internautes évoquent ironiquement un 'Adgate', souligne le patron du groupe indépendant de communication.

Pour le dirigeant, le blocage par défaut de la publicité en ligne de Free s'apparente plutôt à un 'coup de pub' de Xaxier Niel.

Une chose est sûre, la décision déplaît fortement aux éditeurs de contenus

'Le (Paris: FR0000072399 - actualité) modèle économique de la très large majorité des sites Web favoris des internautes repose sur la publicité', rappelle Franck Monsauret, le gérant en France d'Outbrain, un spécialiste de la recommandation de contenu.

'Ce modèle du 'tout gratuit' ou presque date des origines de l'internet et il est le garant d'une liberté d'accès à des ressources nombreuses, variées et indépendantes', poursuit-il.

'En bloquant la pub, Free risque de bloquer aussi d'autres services reposant sur les mêmes mécanismes techniques mais qui ne sont pas de la pub! Je pense en particulier à la recommandation de contenu, qui n'est pas intrusive et offre un véritable service à l'internaute', fustige-t-il.

Le professionnel estime que le choix fait par Free risque de gripper tout un pan de l'économie numérique en bloquant les publicités pour cinq millions de personnes, ce qu'il considère être 'une erreur'.

En Bourse, l'action Iliad chutait de 2% à 128,8 euros vendredi après-midi, accusant l'une des plus fortes baisses de l'indice SBF 120.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.