La bourse ferme dans 5 h 14 min
  • CAC 40

    6 728,96
    -4,73 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 191,40
    +2,59 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1625
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 800,00
    +3,70 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    53 975,95
    +1 181,99 (+2,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,55
    +0,79 (+0,94 %)
     
  • DAX

    15 580,71
    +37,73 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 237,88
    +33,33 (+0,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,3758
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Ile-de-France: Véligo veut doubler sa flotte à 40.000 vélos électriques

·2 min de lecture

Fort du succès de Véligo, Ile-de-France Mobilité veut doubler la flotte à 40.000 vélos et lance un nouveau modèle électrique: "le rallongé", pour les familles.

Chère à Valérie Pécresse, , la location de vélos à assistance électrique (VAE) Véligo pour les Franciliens a dépassé les espérances. les vélos bleus ont cumulé 37.000 souscriptions. La flotte a doublé, portée à 20.000 vélos. Face au succès, la Région veut passer à 40.000 vélos, mais en ciblant de nouveaux publics comme les lycéens, les entreprises ou les collectivités. "Nous nous donnons six mois pour étudier toutes les pistes", a expliqué ce jeudi 16 septembre, Laurent Probst, directeur général d’Ile-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports de la Région.

Négocier de nouveaux contrats

Car il faudra auparavant négocier de nouveaux contrats avec les opérateurs, celui en cours ayant atteint la limite des vélos disponibles. Depuis 2018, l’exploitation de Véligo est à la charge de Fluow, un groupement constitué de La Poste, Transdev, Vélogik et la start-up spécialisée en VAE Cyclez. Un contrat d'une durée de six ans avec une enveloppe initiale de 61 millions d’euros pour l’exploitation de 10.000 vélos pouvant monter jusqu’à 111 millions d’euros en cas d'augmentation de la demande.

A ces contraintes juridiques et contractuelles s’ajoutent celles des équipementiers (disponibilités et délais de livraison), les modalités de conception, d’assemblage et de mise à disposition des vélos. Après le premier déconfinement, le service avait dû passer en liste d'attente, n'arrivant pas à faire grossir sa flotte aussi vite que la demande. Un problème désormais réglé, selon les dirigeants d'Idf-Mobilités, avec un stock de "82% de vélos loués".

Un nouveau modèle: le "rallongé"

La tension s’est en revanche reportée sur le nouveau service de vélos cargo, lancé au printemps, mais limité à 500 vélos disponibles. Aux bi et triporteurs, s’ajoute désormais "le rallongé", avec un porte-bagage à l’arrière de deux places et doté d’une petite caisse à l’avant pour cibler les familles. Le tarif est un peu plus élevé: 80 euros par mois au lieu de 40 euros pour le modèle classiq[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles