Marchés français ouverture 1 h 32 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 643,92
    -33,88 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0683
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    20 059,95
    -111,32 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    27 820,85
    -551,29 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    657,69
    -13,31 (-1,98 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Ile-de-France: les classes moyennes prospectent vers l'Est

·2 min de lecture

Cadres à Paris et à proximité, employés et ouvriers en grande couronne: selon une étude, les écarts entre les acquéreurs immobiliers se sont accentués en 2021.

L'année 2021 sera à marquer d'une croix blanche pour : pour la première fois depuis 2015, selon les indices Insee, les prix à Paris ont baissé. Pas de beaucoup, certes: , à 10.367 euros le mètre carré en moyenne. Mais ce fléchissement "tranche avec les hausses de prix constatées dans tous les autres départements franciliens", souligne Laurent Vimont, président de Century 21. Celles-ci se sont élevées à +12,2% dans l'Essonne, +10,5% dans les Yvelines ou +9,9% en Seine-et-Marne pour les appartements anciens, mais aussi, pour les maisons anciennes, +12,1% dans les Yvelines, +9,4% dans les Hauts-de-Seine ou +8,3% dans le Val-d'Oise.

Les prix ont atteint en moyenne 7.449 euros le mètre carré pour les appartements dans les Hauts-de-Seine, 5.242 euros dans le Val-de-Marne, 4.462 euros dans les Yvelines, 4.063 euros en Seine-Saint-Denis. En grande couronne, les trois autres départements se tiennent dans un mouchoir de poche: 3.188 euros le mètre carré en Essonne, 3.121 euros le mètre carré dans le Val-d'Oise et 3.085 euros le mètre carré en Seine-et-Marne.

Cadres moyens à l'ouest

Ces nouveaux records sont venus renforcer l'évolution de la composition sociologique des acquéreurs. Sans grande surprise, plus de la moitié (50,8%) de ceux qui achètent à Paris sont des cadres supérieurs, des professions libérales ou des retraités, et ils sont encore 41,9% dans les Hauts-de-Seine.

A l'inverse, 52,1% des acquéreurs de Seine-et-Marne sont des employés ou des ouvriers. Dans les autres départements, c'est la part des cadres moyens qui varie le plus significativement. A l'ouest, dans les Yvelines, ils ont réalisé 47,3% des transactions, contre 33% en 2017 et 2018, damant le pion aux employés et ouvriers dont la part a chuté de 35,9% en 2017 à 21,2%. Dans le Val-de-Marne, la part des ventes conclues par des cadres moyens a bondi, passant de près de 32% en 2018 à 40,2% en 2021 tandis que celle des employés et ouvriers a reculé, de 35,3% en 2018 à 20,1% en 2021.

Le phénomène est similaire[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles