Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    +0,70 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 469,62
    -251,77 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,99
    +22,89 (+1,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,08 (+0,10 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

IFI : qui paie encore le successeur de l'ISF ?

logement paris - © eyetronic - stock.adobe.com
logement paris - © eyetronic - stock.adobe.com

En 2022, près de 164 000 foyers fiscaux ont payé l'impôt sur la fortune immobilière, ou IFI. Cela fait un foyer français sur 213 concerné par le successeur de l'ISF, supprimé par Emmanuel Macron lors de son accession au pouvoir en 2018. Depuis cette date, seul le patrimoine immobilier au-dessus de 1,3 millions d'euros est retenu dans le calcul de cet impôt. Le 16e arrondissement de Paris est la ville rassemblant le plus de redevables. Plus largement, avec près de 41 500 foyers, Paris regroupe même 26% des déclarants à l'IFI, suivi par les Hauts-de-Seine pour près de 15 000 foyers et les Yvelines pour près de 7 600 foyers, selon le classement de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) 2022, publié le 25 avril par la Direction générale des Finances publiques.

Environ 71 500 foyers ont un patrimoine immobilier imposable compris entre 1,3 et 1,8 million d'euros, soit 44% des foyers ayant déclaré l'impôt sur la fortune immobilière en 2022.

L'âge du premier déclarant est de 70 ans en moyenne

Dans le détail de document statistique, on apprend que « les foyers imposés à l'IFI sont plus âgés que ceux déclarant l'impôt sur le revenu » : « L'âge du premier déclarant du foyer fiscal est ainsi de 70 ans en moyenne, tandis qu'il est de 54 ans pour le premier déclarant des foyers fiscaux imposables à l'impôt sur le revenu au titre de l'année 2020 (...) mais non soumis à l'IFI. »

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- « Beaucoup de gens n'y pensent pas »... 9 astuces indispensables pour améliorer votre budget malgré l'inflation
- Prêt à taux zéro pour acheter une voiture électrique ou hybride : ce qui change
- Taux du Livret A : la petite phrase qui relance l'espoir d'une hausse le 1er août