La bourse ferme dans 5 h 43 min
  • CAC 40

    6 507,59
    +35,24 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 744,61
    +19,22 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0183
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,50
    +1,30 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    23 686,20
    +965,65 (+4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    561,14
    +25,92 (+4,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,39
    -0,62 (-0,70 %)
     
  • DAX

    13 620,19
    +46,26 (+0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 464,24
    +24,50 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2075
    +0,0004 (+0,04 %)
     

Une IA avec une vision supérieure à celle de l'œil humain

Des chercheurs de l'université de Floride centrale ont dévoilé une nouvelle Intelligence artificielle capable de voir, de reconnaître les formes et d'identifier des objets. Cette technologie pourrait être utilisée dans la robotique ou bien pour améliorer les systèmes de voiture autonomes. La vue serait-elle alors un nouveau sens bientôt débloqué pour les Intelligences artificielles ?

C'est en tout cas le projet de ses chercheurs de l'université de Floride centrale. Grâce à un dispositif capable de reproduire la rétine d'un œil humain, leur création pourrait déboucher sur une nouvelle IA plus performante, dotée de nouvelles capacités. De manière concrète, la technologie pourrait permettre à cette intelligence artificielle de comprendre instantanément ce qu'elle a réellement en face d'elle. Le cas d'usage le plus évident semble être la voiture autonome ou bien la robotique.

Autre bénéfice, la technologie, décrite dans une étude récente publiée dans la revue ACS Nano, est également plus performante que l'œil concernant la gamme de longueurs d'onde, c'est-à-dire qu'elle peut percevoir aussi bien l'ultraviolet que la lumière normale. Pour les véhicules à conduite autonome, la polyvalence du dispositif devrait offrir une conduite plus sûre dans diverses conditions, comme l'explique Molla Manjurul Islam, l'auteur principal de l'étude.

Avec, pour l'instant, un taux de précision de 70 %, le dispositif sera capable, instantanément, d'analyser, de mémoriser et de traiter ce qu'il « voit ». © scharfsinn86, Adobe Stock
Avec, pour l'instant, un taux de précision de 70 %, le dispositif sera capable, instantanément, d'analyser, de mémoriser et de traiter ce qu'il « voit ». © scharfsinn86, Adobe Stock

Un dispositif aux aptitudes polyvalentes

« Si vous êtes dans votre véhicule autonome la nuit et que le système d'imagerie de la voiture ne fonctionne que sur une longueur d'onde particulière, disons la longueur d'onde visible, il ne verra pas ce qui se trouve devant lui, décrit Molla Islam dans l'étude. Mais dans notre cas, avec notre dispositif, il peut effectivement voir dans la totalité ». D'après les chercheurs, il n'existe pour l'instant aucun appareil de ce...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles