La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 895,80
    +1 078,09 (+3,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,07 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Hyundai met au point une batterie capable de recharger une voiture électrique en quelques minutes

·1 min de lecture

Face à l'explosion des ventes de véhicules électriques en 2020 en France (+169 % par rapport à 2019), la marque sud-coréenne Hyundai commercialise la nouvelle Ioniq 5. Un SUV au dessin futuriste, construit sur une nouvelle plateforme dédiée aux motorisations électriques et qui permet d'accepter jusqu'à 350 kW de puissance sur une borne de recharge rapide. "Aujourd'hui, on divise le temps de charge par deux voire par trois grâce à ce nouveau genre de véhicule électrique", explique Thibault Roussel, chef de produit chez Hyundai. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Pour afficher une telle puissance de recharge, la marque mise sur l'architecture 800 volts de ses plateformes. Une technologie qui permet à la Ioniq 5 de charger de 10 à 80% en 18 minutes. "Si on fait le rapport et l'équivalence en kilomètres, on peut charger 100 kilomètres en cinq minutes", souligne le chef de projet de la marque coréenne. 

Un argument de vente

Alors que le réseau de bornes de recharge rapide devrait s'étoffer jusqu'en 2022, la vitesse de charge des véhicules électriques devient un critère de choix. "Un des points qui m'arrêtait aujourd'hui, c'est que je me disais que je ne pouvais pas utiliser une électrique pour partir en vacances et faire plus de 700 ou 800 kilomètres. Mais avec une charge en 20 minutes, on a quasiment 80% de la charge sur ce véhicule. C'est ce qui a fini de me convaincre", explique Marc, propriétaire d'un véhicule diesel et qui a précommandé une Hy...


Lire la suite sur Europe1