Marchés français ouverture 3 h 31 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 586,90
    +620,89 (+2,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 328,38
    +348,17 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    38 229,51
    +193,04 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    921,87
    -11,26 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Hyundai Ioniq 5: la coréenne électrique aussi rapide (à charger) qu'une Porsche

·2 min de lecture

NOUVEAUTE – Avec la Ioniq 5, Hyundai lance le premier modèle basé sur sa nouvelle plateforme 100% électrique. Elle partage une exclusivité partagée avec Porsche : une tension de 800 volts qui promet des temps de charge records.

Le groupe Hyundai-Kia n'est pas franchement en retard en ce qui concerne les voitures électriques. Pour preuve : la mécanique inaugurée par le il y a déjà trois ans est toujours largement au niveau. Son cousin le Kia e-Niro s'est même permis de tenir tête à la toute fraîche Volkswagen ID.3 lors d'un récent comparatif (lire notre essai de la ). Remarquable, pour un modèle qui ne repose pas sur une architecture 100% dédié aux modèles électriques.

Si le constructeur coréen a pris la peine de développer une plateforme dédiée à 100% aux modèles électriques, c'est qu'il comptait prendre une nouvelle longueur d'avance. Et pour ce faire, il y a mis les moyens : cette Ioniq 5 inaugure la plateforme e-GMP du groupe Hyundai, et c'est donc le premier modèle de grande série à faire appel à une architecture électrique fonctionnant sous une tension de 800 Volts. Car jusqu'ici, seule l'élitiste Porsche Taycan (et sa cousine l'Audi e-tron GT) avait ce privilège. Voilà qui permet d'accélérer singulièrement la charge : grâce à une puissance maximale de 220 kW, le constructeur promet de passer de 0% à 80% de charge en seulement 18 minutes sur une borne adaptée. En particulier celles du réseau Ionity, Hyundai ayant rejoint le consortium depuis peu.

La Hyundai Ioniq 5 vise le Volkswagen ID.4

La Hyundai Ioniq 5 entend se positionner comme une référence parmi les voitures électriques. Cela signifie une autonomie qui permet d'envisager les longs trajets. Deux batteries sont proposées, de 58 kWh et 72,6 kWh. La motorisation peut faire appel à un seul moteur situé sur le train arrière (170 ch avec la petite batterie, 218 ch avec la grande, 350 Nm dans les deux cas), ou deux moteurs, qui offrent une transmission intégrale avec 211 ch et 350 Nm sur le train arrière, et 95 ch et 255 Nm sur le train avant, uniquement avec la grosse batterie (il existe une version 4x4 à petite batterie sur certains marchés). Cette dernière annonce une autonomie de 480 km sur le cycle WLTP, valeur qui doit être co[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi