La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 286,03
    +89,74 (+0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Hyundai investit 5,5 milliards de dollars pour les véhicules électriques aux Etats-Unis

Le groupe sud-coréen Hyundai Motor a annoncé, ce vendredi 20 mai, qu'il allait investir environ 5,5 milliards de dollars pour fabriquer des véhicules électriques et des batteries électriques sur un grand site dans l'Etat de Géorgie, sur la côte est des Etats-Unis. Des sous-traitants du groupe investiront 1 milliard de dollars supplémentaires dans le projet, a par ailleurs affirmé le bureau du gouverneur de l'Etat, Brian Kemp. Le projet devrait au total créer 8.100 emplois. Cette annonce intervient au moment où le président américain Joe Biden est en visite en Corée du Sud. La construction de l'usine de fabrication de voitures débutera début 2023 avec l'objectif de commencer la production des premiers véhicules destinés à être vendus en 2025. Le but à terme est d'y fabriquer 300.000 unités par an. Hyundai détaillera plus tard quels modèles le groupe compte produire dans l'Etat de Géorgie.

En construisant parallèlement une usine de batteries, l'entreprise "cherche à établir une chaîne d'approvisionnement stable et à construire un écosystème sain pour les véhicules électriques aux Etats-Unis", détaille un communiqué. Le site, racheté l'an dernier par l'Etat de Géorgie et une autorité locale de développement économique, est situé près de deux grandes autoroutes et à moins de 50 kilomètres du port de Savannah. Le groupe dit avoir choisi de s'installer dans cet Etat pour "une série de conditions favorables aux entreprises, dont la rapidité de la mise en route des projets, une main-d'œuvre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bioéthanol : face à l’explosion de demandes, cette région restreint l’aide à la conversion
Ce nouveau radar pourrait bientôt verbaliser d'autres infractions qu'un excès de vitesse
ZFE : avoir la bonne vignette Crit’Air et être interdit de circuler, ce sera bientôt possible
Risque de feu : Ford procède au rappel de milliers de voitures
Cette marque de voiture symbolique de l’ère soviétique pourrait être relancée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles