Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 091,26
    +146,25 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,75
    -12,57 (-0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Hypoesthésie : définition, causes, traitements

L'hypoesthésie est un terme du langage médical. On parle plus courament d'engourdissement.

Définition : qu'est-ce que l'hypoesthésie ?

L'hypoesthésie désigne la diminution du sens du toucher. Ce terme vient du préfixe grec hypo (sous) et du suffixe esthésie (sensibilité).

L'hypoesthésie est fréquente et peut toucher n'importe quelle partie du corps (aussi bien les jambes que les bras ou encore les extrémités comme les mains, les pieds ou encore le visage).

L'hypoesthésie peut être la conséquence du vieillissement, d'une mauvaise position prolongée, d'un trouble de la circulation sanguine ou encore d'une atteinte du système nerveux liée à une maladie, une compression mécanique, un AVC ou encore une intoxication.

PUBLICITÉ

On diagnostique l'hypoesthésie par un simple examen clinique ou au moyen d'un test à l'aide d'aiguilles pointues enfoncées ou de fils déposés sur la peau.

Dysesthésie, paresthésie, anesthésie : quels sont les autres troubles de la sensibilité ?

Il faut différencier l'hypoesthésie d'autres troubles de la sensibilité du toucher :

L'anesthésie qui désigne une perte...

Lire la suite