La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    25 527,37
    -106,93 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1844
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    +34,66 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 558,84
    +5,77 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,94
    +4,51 (+1,25 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

Les hypermarchés et la Fnac ne sont plus autorisés à vendre des livres pendant le confinement

·2 min de lecture

Si Fnac-Darty a obtenu le droit de laisser ses magasins ouverts pendant ce nouveau confinement, l'enseigne devra, comme l'ensemble de la grande distribution, fermer ses rayons livres dès ce vendredi soir, a appris BFMTV. Le gouvernement a pris cette décision dans la mesure où les librairies sont, de leur côté, contraintes de laisser leurs portes closes — elles peuvent toutefois mettre en place un système de retrait de commande. Cette mesure fait suite à une réunion qui s'est tenue à Bercy avec le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, ainsi que les acteurs de la grande distribution, les éditeurs, des représentants des libraires indépendants et la Fnac.

"Face au constat de l'impossibilité d'une ouverture de l'ensemble des acteurs de la vente de livres, souhaitée et soutenue par la Fnac, et dans un souci de responsabilité, j'ai décidé la fermeture de l'ensemble des rayons culture de nos magasins Fnac dans toute la France à compter de demain (samedi, ndlr) et pour les 15 prochains jours", a assuré de son côté Enrique Martinez, le PDG de la Fnac dans une note consultée par Europe 1.

L'ouverture de l'enseigne pendant que les librairies devaient rester fermées suscitaient l'incompréhension et la colère des libraires, déjà très affectés par la crise. Les règles pourraient toutefois encore évoluer pendant ce reconfinement, décrété au moins jusqu'au 1er décembre par le président de la République, Emmanuel Macron, en fonction de l'évolution de l'épidémie en France. "Dans quinze jours, nous regarderons où nous en sommes pour tous les commerces, pas uniquement les libraires", a effectivement précisé le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

En attendant, les librairies restent bien exclues de la liste des commerces autorisés à ouvrir. Et les rayons de la Fnac et des grandes surfaces sont donc logés à la même enseigne.

Carrefour voulait tendre la main aux libraires

Carrefour semblait pourtant vouloir apporter un début de solution aux libraires. Le patron du distributeur, Alexandre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Fnac-Darty va laisser ses magasins ouverts pendant ce nouveau confinement
Les Français se ruent dans les magasins de jouets juste avant le confinement pour préparer Noël
La liste des commerces qui pourront rester ouverts pendant le confinement
Le CAC 40 s'effondre avec la perspective d'un nouveau confinement
Une affluence supérieure à la normale en supermarchés alors que les Français craignent un reconfinement