La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 992,18
    +115,21 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    14 255,21
    +113,73 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1950
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 359,47
    +10,49 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    776,83
    -17,50 (-2,20 %)
     
  • S&P 500

    4 250,85
    +26,06 (+0,62 %)
     

Hydrogène : Renault base sa coentreprise Hyvia dans les Yvelines, des utilitaires en vente dès fin 2021

·1 min de lecture

Renault avance sur le front de l'hydrogène. Hyvia ("la voie vers une mobilité décarbonée"), coentreprise avec le pionnier américain de l'hydrogène Plug Power, aura son siège et son centre de recherche à Villiers-Saint-Frédéric (Yvelines), au centre de développement des véhicules utilitaires du groupe. Le géant de l'auto vise la vente de véhicules utilitaires dès la fin 2021. Stocké dans plusieurs réservoirs sous le plancher du véhicule, l'hydrogène offre une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres pour quelques minutes à la pompe, et ne rejette que de la vapeur d'eau.

Alternative à la batterie électrique, cette énergie est devenue un élément clé des plans de relance de l'économie à travers l'Europe, mais son poids climatique dépend de la façon dont il est extrait: seul l'hydrogène "vert" est neutre ou proche de la neutralité carbone car ne dépendant pas d'énergies fossiles pour sa production. Renault propose des solutions clé en main pour ces motorisations encore très rares, avec des bornes de recharge, la fourniture en hydrogène, la maintenance et la gestion des flottes.

>> A lire aussi - Toyota va accélérer dans la voiture électrique et à hydrogène en Europe

"Hyvia vend les voitures et aide ses clients à les rendre opérationnelles", a indiqué à l'AFP David Holderbach, ancien de Renault et PDG de la nouvelle entreprise. L'entreprise devrait compter une centaine de salariés en 2022. Renault vise 30% du marché des utilitaires légers à hydrogène en 2030. Le marché est dominé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après Paris, les autos aux plus vieux moteurs diesel et essence interdits dans nos grandes villes ?
Si elle innove, l'automobile française pourrait créer plus d'un million d'emplois en 20 ans
Model 3, Model Y… Tesla rappelle des milliers de voitures, risque de boulons desserrés sur le système de freinage !
Une Rolls Royce interdite d'entrée en Italie à cause de ses sièges en cuir de crocodile
Renault : face aux suppressions d'emplois, les salariés se mobilisent à Guyancourt !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles