La bourse ferme dans 5 h 10 min
  • CAC 40

    6 339,97
    +41,33 (+0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 845,50
    -0,80 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    27 226,02
    -729,06 (-2,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    639,13
    -31,88 (-4,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,35
    +1,02 (+0,92 %)
     
  • DAX

    14 081,31
    +73,38 (+0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 532,42
    +9,67 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2614
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Hydrogène: le moteur thermique qui fonctionne à la molécule H2

HORS-SERIE - Si la pile à combustible alimentant un système électrique occupe le devant de la scène, la motorisation à combustion n'a pas dit son dernier mot. Avec quelques adaptations, pour un coût moindre, l'hydrogène peut y être intégré.

En novembre 2006, au salon de l'automobile de Los Angeles, dévoilait l'Hydrogen 7. Cette Série 7, vaisseau amiral de la marque, convertie pour fonctionner à l'hydrogène ne disposait pas de pile à combustible et de moteurs électriques. La limousine conservait le noble moteur V12 de la 760 Li. Adapté pour pouvoir fonctionner tant à l'hydrogène qu'à l'essence, ce bloc perdait beaucoup de puissance dans l'opération, passant de 439 à 260 chevaux. Le constructeur bavarois en a produit une centaine d'exemplaires jusqu'à la fin du programme, en 2009, et s'est redirigé vers la solution plus traditionnelle de la pile à combustible.

Un retour par le sport auto

Le développement de cette technologie semblait condamné à l'oubli, avant que le moteur à combustion à hydrogène fasse à nouveau les gros titres de la presse spécialisée en mai 2021. Cette fois, l'initiative est venue de , pourtant un des chantres de la pile à combustible. Les deux technologies pourraient être complémentaires, d'autant que c'est une voiture de compétition, bien différente de la Mirai, qui est concernée. Lors des 24 Heures de Fuji, un prototype de Corolla animé par un trois-cylindres turbo de 1,6 litre dérivé de celui de la GR Yaris a fait ses premiers tours de roues. Aucun chiffre officiel n'est communiqué, mais le constructeur affirme que les performances sont proches de celles de la version essence, en particulier grâce à l'utilisation d'hydrogène gazeux et non liquide.

Tant Ross Brawn, directeur technique et sportif du Championnat du monde de Formule 1, que Laurent Rossi, patron d'Alpine, semblent favorables aux moteurs à combustion à hydrogène pour l'avenir du sport automobile. "La mélodie d'un V10, c'est agréable et c'est quelque chose qui est apprécié des amateurs de sport automobile, souligne Eric Boudot, cofondateur de GCK, un groupement d'entreprises spécialisé dans la mobilité décarbonée. Pour certaines applications, le bruit est désirable. Dans d'autres cas, comme un camion-poubelle ou une dam[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles