La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 637,19
    +516,91 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 740,65
    +305,91 (+2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    +0,0048 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 518,00
    -436,01 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    642,36
    -18,78 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    4 057,84
    +79,11 (+1,99 %)
     

Hydrogène: La France ne manque pas d'entreprises prometteuses

HORS-SERIE - Près de 9 milliards d'euros d'investissements publics vont irriguer le marché de l'hydrogène dans l'Hexagone. Des sociétés de toutes tailles affichent de très grandes ambitions.

Air liquide, un pionnier devenu géant

A tout seigneur, tout honneur. . Cela fait cinquante ans que l'entreprise travaille avec succès à développer l'hydrogène. Elle en est tout simplement le numéro un mondial et détient pas moins de 48% du marché. Air liquide est capable de produire l'hydrogène, de le transporter, de le stocker et de le distribuer à grande échelle. Mais c'est un hydrogène destiné surtout à l'industrie et produit avec de l'énergie fossile. Pour révolutionner la mobilité propre et décarboner l'industrie lourde, le groupe a commencé il y a quelques années à passer à l'hydrogène vert (décarboné) et à l'hydrogène bleu (capture du CO2 ).

Air liquide vend 1,2 million de tonnes de la molécule verte chaque année pour un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros. D'ici à 2030, l'entreprise compte produire 3 GW d'hydrogène décarboné par électrolyse. Elle a déjà installé 150 stations à hydrogène à travers le monde. Elle va travailler avec le port de Rotterdam et déployer 1.000 camions à hydrogène entre les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l'Allemagne d'ici à 2025.

Alstom, le précurseur

dans le monde des trains à hydrogène. Les premières commandes sont venues d'Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et d'Italie. La France suit enfin. Les régions Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie verront bientôt circuler des TER alimentés par de l'hydrogène. Et après les trains de voyageurs, Alstom se lance dans les trains de marchandises à hydrogène.

Engie installe des électrolyseurs sur site

Le troisième groupe mondial du secteur de l'énergie ambitionne de produire 960 tonnes d'hydrogène vert par an d'ici 2024. Il propose aux industriels nécessitant de l'hydrogène son offre EffiH2, qui produit sur site de l'hydrogène d'origine renouvelable par électrolyse de l'eau. Cette solution permet de disposer d'une énergie produite localement afin notamment de réduire les coûts de transport.

EDF et Hynamics, les watts décarbonés

a annoncé en avril[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles