Marchés français ouverture 6 h 58 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0557
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 840,73
    +332,11 (+1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    684,89
    +442,21 (+182,22 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Hydrogène: entre utopie et réalité

HORS-SERIE - Construire de toutes pièces et à l'échelle planétaire une économie de l'hydrogène n'appartient plus au seul domaine de la science-fiction. Mais dans la compétition pour les financements et les technologies, il n'y aura pas que des vainqueurs.

La plus petite molécule de l'univers est devenue, grâce à sa polyvalence, incontournable dans la transition énergétique. Depuis la publication, il y a un siècle et demi, du roman L'Ile mystérieuse, de Jules Verne, qui annonçait l'avènement d'un monde merveilleux fonctionnant à l'hydrogène, jusqu'à celle, en 2002, de L'Economie hydrogène de Jeremy Rifkin, la molécule est présentée comme l'énergie du progrès et d'un avenir radieux pour l'humanité. A intervalles réguliers, écrivains, chercheurs, ingénieurs, futurologues ou écologistes nous promettent ainsi la naissance d'une ère de l'hydrogène.

Espoirs déçus

A chaque fois, les espoirs ont été déçus faute de n'avoir pas bien mesuré les obstacles à franchir. L'hydrogène n'est pas une source d'énergie, mais un vecteur d'énergie, au même titre que l'électricité. Il faut le fabriquer, le stocker, le transporter, et ce n'est ni simple ni bon marché. Ensuite, l'hydrogène s'est heurté aux puissants intérêts acquis dans les carburants fossiles comme dans l'électricité.

Mais aujourd'hui tout a changé. L'économie de l'hydrogène devient réalité sous nos yeux pour deux raisons. D'abord et avant tout, parce qu'il s'agit du seul substitut réaliste aux carburants fossiles dans de nombreux domaines. Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives résume cela en qualifiant l'hydrogène de brique "Lego" de la transition énergétique. Il accélère et facilite l'intégration des systèmes à énergies renouvelables, et permet en même temps de décarboner de nombreux usages (transports, bâtiment, industrie). L'hydrogène est un vecteur énergétique extrêmement polyvalent. Mais à condition qu'il soit produit à partir d'énergies décarbonées, nucléaire et renouvelables, ou de carburants fossiles avec capture et stockage du CO2 émis durant le processus.

L'autre raison majeure pour laquelle l'heure de l'hydrogène a sonné est financière. Des tombereaux d'argent public et privé (10.000 milliards d'euros d'ici à 2050) sont et seront déversé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles