La bourse ferme dans 6 h 12 min
  • CAC 40

    6 302,86
    +15,79 (+0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 035,36
    +2,37 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2031
    +0,0050 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 787,10
    +6,90 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    47 088,30
    -1 063,38 (-2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 287,76
    -103,95 (-7,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,00
    -0,13 (-0,21 %)
     
  • DAX

    15 453,64
    -6,11 (-0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,07
    +12,54 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3878
    +0,0038 (+0,28 %)
     

Hydrogène : Air Liquide veut plus d’énergies renouvelables

·1 min de lecture

Air Liquide demande plus d'énergies renouvelables pour produire son hydrogène. Le géant français des gaz industriels, qui plaide pour une "mise à disposition d'énergies renouvelables fiables" pour faire face aux besoins grandissants de la filière hydrogène, envisage de produire la moitié de son hydrogène à partir de sources d'énergie bas carbone d'ici 2035. Devant la demande croissante en hydrogène des grands industriels de la chimie ou de l'acier pour décarboner leur activité ainsi que du secteur des transports pour sortir du moteur thermique, le groupe prévoit de tripler son chiffre d'affaires hydrogène d'ici cette date, a déclaré son PDG Benoît Potier mardi au cours d'une conférence de présentation de ses objectifs de développement durable.

"D'ici à 2030-40, on aura atteint une majorité d'hydrogène produit à partir d'électrolyse" (le courant passe dans l'eau, sépare hydrogène et oxygène, NDLR) avec différentes technologies, alors qu'il est actuellement "à 99% produit à partir de gaz naturel", a dit M. Potier. Sur cette moitié, "15% environ" de l'hydrogène produit viendra d'énergies renouvelables", comme le biogaz issu de l'agriculture en France ou des décharges aux Etats-Unis, a-t-il expliqué. Les 35% restant (de la moitié) "seront sur la base de gaz, mais avec captage et séquestration de CO2", et "le reste sur base fossile avec nécessité de décarboner", a indiqué M. Potier.

>> A lire aussi - Voitures, avions, vélos... les formidables promesses de l'hydrogène

"Pour que l'hydrogène (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rattrapé par le scandale Jeffrey Epstein, le patron d’une société d’investissement tire sa révérence plus vite que prévu
Etats-Unis : la Fed pourrait relever les taux bien plus vite que prévu, alertent des économistes
Des analystes juniors dénoncent des semaines de travail de plus de 95 heures chez Goldman Sachs
Le vaccin AstraZeneca devrait être réservé aux seniors de 55 ans et plus, juge la HAS
MBDA vend à la France 367 missiles air-air de nouvelle génération, le Rafale va doper ses capacités d’interception