La bourse est fermée

Hyatt recrute en banlieue

En ce soir de novembre, la salle de réception de l'hôtel Hyatt Regency Paris Étoile a des allures de boîte de nuit. Sous les stroboscopes et dans une ambiance survoltée, plusieurs dizaines de jeunes montent sur scène, sous les applaudissements d'un public nourri, des familles et amis aux équipes de direction des hôtels en passant par le ministre de la Cohésion des territoires. "Dans la vie, la chance ne se crée pas, elle se mérite. N'oubliez pas, sky is the limit, et tâchez de piquer le plus rapidement possible la place du patro !"

Lire aussi - Les hôtels Mama Shelter, la deuxième vie de la tribu Trigano

C'est avec humour et une pointe de paternalisme que Julien Denormandie s'adresse aux jeunes et ouvre cette "cérémonie du commencement". Une mise en scène et un nom à l'américaine afin d'inaugurer en France le projet RiseHY, lancé au siège de Hyatt à Chicago l'an dernier, qui a pour objectif le recrutement d'ici à 2025 de 10.000 jeunes issus de milieux défavorisés dans les 900 hôtels Hyatt du monde.

Quatre mois de coaching

Cette année, Hyatt et son partenaire, l'association Les Déterminés – qui aide à développer l'initiative et l'entrepreneuriat en banlieue et dans les milieux ruraux –, mettent le pied à l'étrier à 33 jeunes de la région parisienne et du Midi, âgés de 16 à 24 ans.

Après quatre mois de coaching, d'immersion dans plusieurs établissements et de formation à tous les métiers de l'hôtellerie de luxe, tous obtiendront un CDI dans l'un des dix hôtels français du groupe,...


Lire la suite sur LeJDD