Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 579,30
    +194,73 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,44
    -22,66 (-1,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Huawei et l'UNESCO étendent le projet Opens Schools à de nouveaux pays

La deuxième phase se déroulera de 2024 à 2027 en Égypte, au Brésil et en Thaïlande

PARIS, 19 avril 2024 /PRNewswire/ -- L'UNESCO et Huawei ont lancé hier la phase II du projet Technology-Enabled Open Schools for All System (TeOSS) lors du séminaire de l'UNESCO sur les futurs numériques de l'éducation, et ont annoncé que la deuxième phase se déroulera de 2024 à 2027 au Brésil, en Thaïlande et en Égypte. La première phase a déjà bénéficié à des milliers d'éducateurs en Égypte, au Ghana et en Éthiopie.

UNESCO, Huawei and TeOSS project country representatives at the UNESCO Digital Futures of Education Seminar
UNESCO, Huawei and TeOSS project country representatives at the UNESCO Digital Futures of Education Seminar

En accord avec l'ODD 4 de l'ONU, TeOSS vise à construire des systèmes éducatifs plus résistants aux crises, plus inclusifs et à l'épreuve du temps en s'appuyant sur la technologie pour fournir des ressources numériques, des formations et un soutien politique aux éducateurs et aux apprenants.

PUBLICITÉ

« Face à une transformation numérique sans précédent, l'éducation se trouve en première ligne, maniant la technologie non seulement pour élargir l'accès, mais aussi pour redéfinir la nature même de l'apprentissage et du savoir pour les générations à venir, a déclaré Stefania Giannini, sous-directrice générale pour l'éducation de l'UNESCO. Grâce à des partenaires comme Huawei, nous pouvons exploiter cette révolution numérique pour façonner un avenir éducatif inclusif, équitable et centré sur l'humain. »

Récapitulatif de la phase 1 du programme Open Schools

La phase I de TeOSS s'est déroulée de 2020 à 2024 en Égypte, en Éthiopie et au Ghana. L'UNESCO et Huawei ont aidé les ministères de l'Éducation des trois pays africains à concevoir, mettre en œuvre et évaluer des systèmes d'écoles ouvertes pour trois projets pilotes.

Dans le cadre de ce processus, les représentants des ministères des trois pays ont partagé les progrès, les meilleures pratiques et l'expérience de la première phase lors du séminaire de l'UNESCO qui s'est tenu hier.

« Le projet vise à relever les défis de l'éducation en intégrant des plateformes d'apprentissage numérique et des contenus numériques qui correspondent au programme d'études et aux compétences numériques des enseignants. Il cherche également à promouvoir des modèles d'éducation ouverte par le biais de politiques nationales d'apprentissage numérique », a indiqué Hegazi Idris, conseiller du ministre de l'Alphabétisation et de l'Apprentissage continu, au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement technique, en Égypte.

  • En Égypte, TeOSS soutient 950 000 éducateurs de la maternelle à la terminale par l'intermédiaire du Centre national d'enseignement à distance.

  • Au Ghana, TeOSS a amélioré les plateformes éducatives nationales pour les étudiants et les éducateurs dans tout le pays. Dans 10 écoles pilotes, le projet a bénéficié à 1 000 enseignants et 3 000 élèves.

  • En Éthiopie, le projet TeOSS profite à 12 000 étudiants et 250 éducateurs dans 24 écoles secondaires pilotes sélectionnées.

Lors du séminaire de l'UNESCO, des représentants du Brésil, de la Thaïlande et de l'Égypte ont également discuté des principaux problèmes nationaux en matière d'éducation et de la manière dont la phase II du projet TeOSS peut contribuer à les résoudre.

« La Thaïlande a lancé le programme Digital Thailand afin de mettre en place une éducation numérique grâce à la connectivité, au contenu et aux compétences », a déclaré Suthep Kaengsanthia, secrétaire permanent à l'éducation au ministère thaïlandais de l'Éducation.

« Le Brésil a défini un objectif de connectivité universelle à des fins éducatives dans toutes les écoles publiques d'éducation de base du pays d'ici 2026 », a indiqué Barbara Bacellar Rodrigues de Godoy, consultante en gestion de projet pour l'éducation primaire, ministère de l'Éducation du Brésil.

TeOSS est en accord avec le domaine de l'éducation de l'initiative d'inclusion numérique TECH4ALL de Huawei, qui vise à tirer parti de la technologie pour favoriser l'équité et la qualité de l'éducation.

« Huawei s'engage pleinement à travailler avec l'UNESCO, les gouvernements et toutes les parties prenantes pour développer des solutions technologiques qui peuvent permettre un monde numérique inclusif et durable », a ajouté Liu Mingju, directeur du bureau du programme TECH4ALL chez Huawei.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2390837/UNESCO_Huawei_TeOSS_project_country_representatives_UNESCO_Digital_Futures_Education_jpg.jpg

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/huawei-et-lunesco-etendent-le-projet-opens-schools-a-de-nouveaux-pays-302121935.html