La bourse est fermée

HSBC compterait céder ses activités de banque de détail en France

Thomas Chenel

Wikimedia Commons

HSBC souhaiterait se séparer de ses activités réservées aux particuliers en France. "HSBC prépare la mise en vente en bloc de sa banque de détail en France", a rapporté mercredi 12 septembre le Wall Street Journal. Le quotidien américain précise qu'une banque française voulant augmenter sa part de marché dans le pays pourrait être un éventuel repreneur. La banque britannique compte 300 agences en France, dont 250 dédiées aux particuliers et 50 au marché des entreprises (PME), détaille Les Echos. Sur les 8 000 collaborateurs que l'établissement financier emploient dans l'Hexagone, 3 000 travaillent dans les 250 agences pour les particuliers.

HSBC entend poursuivre ses activités de marché en France et Paris doit rester son siège ("hub") en Europe continentale pour sa banque d'investissement après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, selon le Wall Street Journal. La banque, dont la directeur général John Flint a annoncé son départ surprise début août, a subi une perte de 17 millions d'euros sur le marché français l'an dernier, après avoir dégagé un bénéfice de 177 millions d'euros en 2017.

HSBC avait expliqué cette contreperformance par des revenus moindres pour ses activités de marché, mais aussi "l'environnement de taux bas", qui affecte la rentabilité de sa banque de détail sur le territoire. Depuis 2011, HSBC réduit la voilure de par le monde. La banque a fermé plus de 100 activités et a quitté plus de 22 pays, selon Les Echos.

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : L'idée de prélever un pourcentage de l'argent dormant sur les comptes en banque fait son chemin en Europe

Aussi sur Business Insider