La bourse ferme dans 7 h 25 min
  • CAC 40

    6 376,40
    -9,11 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 021,10
    -13,15 (-0,33 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    -0,0021 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 835,20
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    48 209,81
    +92,06 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 558,14
    +122,36 (+8,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,33
    +0,43 (+0,66 %)
     
  • DAX

    15 374,52
    -25,13 (-0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 139,31
    +9,60 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 535,83
    -74,82 (-0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,4076
    +0,0086 (+0,62 %)
     

HR Team, entreprise de service numérique, veut recruter 200 personnes

·1 min de lecture

Créée il y a dix ans, HR Team, entreprise de service numérique qui accompagne des clients sur des projets de transformation digitale, veut grandir. L’entreprise cherche à recruter 200 personnes pour atteindre un effectif total de 1.000 personnes d’ici la fin de l’année. "HR Team est une entreprise de service numérique. Nos collaborateurs font de l’assistance technique chez les clients", a précisé vendredi Mickael Dray, son directeur général et cofondateur, vendredi dans l’émission d’Europe 1 La France bouge

>> Retrouvez chaque mercredi et vendredi des propositions d'emploi pour les jeunes à 13h50 dans La France bouge

>> Vous êtes une entreprise et vous recrutez, écrivez-nous : E1-lafrancebouge@europe1.fr

Adaptabilité et projets à long terme

"On recherche des profils assez techniques, notamment des développeurs pour travailler autour des applications mobiles. On recrute également des chefs de projet", complète-t-il. Il insiste surtout sur "l’adaptabilité" des candidats et leur projection à long terme car "les projets de nos clients durent entre deux et quatre ans".

Une expérience de quatre à cinq ans minimum pourrait faire la différence. Mais les profils de jeunes diplômés sont également recherchés. "On a aussi envie de laisser leurs chances à de jeunes diplômés, qui sortent d’école d’ingénieurs et qui ont, par exemple, une expérience en alternance. Pour eux, on met en place un système de mentors techniques qui vont les faire monter en compétences techniques", veut...


Lire la suite sur Europe1