La bourse ferme dans 17 min
  • CAC 40

    6 104,03
    +56,72 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 560,31
    +21,43 (+0,61 %)
     
  • Dow Jones

    31 519,05
    +80,79 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0062 (-0,59 %)
     
  • Gold future

    1 821,40
    -3,40 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    19 760,49
    -97,69 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,33
    +3,27 (+0,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,37
    +0,80 (+0,73 %)
     
  • DAX

    13 282,48
    +96,41 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 335,88
    +77,56 (+1,07 %)
     
  • Nasdaq

    11 450,24
    -74,31 (-0,64 %)
     
  • S&P 500

    3 898,90
    -1,21 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0069 (-0,56 %)
     

Les hospitalisations liées aux effets indésirables des médicaments en forte hausse

Les hospitalisations liées à un effet indésirable médicamenteux sont en nette hausse. Les scientifiques n'ont pour l'instant pas trouvé d'explications à ce phénomène.

C’est une nouvelle inquiétante révélée par nos confrères du Figaro lundi 30 mai. En 2018, 212 500 personnes ont été hospitalisées après avoir fait l'expérience d'effets indésirables médicamenteux, contre 144 000 en 2007. Soit une augmentation de 47 % en l’espace de dix ans. Aujourd’hui, c’est plus de 8 % des hospitalisations qui sont liées à des effets indésirables pharmaceutiques graves. Pour arriver à ces chiffres, les journalistes du Figaro ont comparé deux études sur le sujet : l'une Emir, datant de 2007 ; l'autre Iatrostat, dont les données remontent à 2018.

Les scientifiques n’expliquent pas cette hausse. "Il s’agit d’une tendance observée dans d’autres pays, mais nous n’avons pas d’explications claires", commente la Pre Marie-Laure Laroche, pharmacologue au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) de Limoges. Elle est la principale investigatrice de l’étude Iatrostat, menée par le réseau des 31 CRPV et présentée le 18 mai à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

La Pre Marie-Laure Laroche explique que la hausse des hospitalisations liées à des effets indésirables médicamenteux n’est pas la conséquence de la consommation de médicaments, car cette dernière a baissé. Le vieillissement de la population n'est pas non plus en cause, la proportion d’accidents médicamenteux chez les personnes âgées restant stable. Selon la chercheuse, il est difficile d'identifier une classe de médicaments qui serait plus impliquée qu’une autre dans cet (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Des médicaments "intelligents" : vers des comprimés personnalisés et connectés

Guerre en Ukraine : les Etats-Unis vont fournir à Kiev des systèmes de missile avancés
Comment augmenter votre retraite de 10%, les villes où il faut acheter des studios… Le flash éco du jour
Hôpital : Emmanuel Macron demande un rapport express sur la crise des services d’urgences
"Biens mal acquis" : Sonia Rolland aurait été mise en examen pour avoir accepté un appartement de l’ancien président gabonais
Variole du singe : les autorités britanniques recommandent de s'abstenir de rapport sexuel jusqu'à la fin des symptômes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles