Marchés français ouverture 7 h 48 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 743,95
    +794,25 (+1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Horizon Therapeutics plc reçoit un avis positif du CMUH pour UPLIZNA® (inébilizumab) en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints de troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNO)

·13 min de lecture

-- Recommandation du CMUH basée sur les résultats positifs de N-MOmentum, le plus grand essai clinique jamais mené sur le TSNO à ce jour—

-- Au cours de l’essai, il a été démontré qu’UPLIZNA réduisait le risque de rechute de 77 % par rapport au placebo chez les patients adultes positifs aux anticorps anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG+) --

-- Le traitement est administré par perfusion tous les six mois après deux premiers traitements espacés de deux semaines --

-- UPLIZNA fait actuellement l’objet d’un examen par l’Agence européenne des médicaments (AEM) et a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être en tant qu’anticorps dirigé contre le CD19 et induisant une déplétion lymphocytaire B chez les adultes atteints de TSNO qui sont séropositifs à l’immunoglobuline G anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG) --

-- UPLIZNA a reçu la désignation de thérapie révolutionnaire et de médicament orphelin aux États-Unis (États-Unis) et la désignation de médicament orphelin au Japon --

DUBLIN, November 12, 2021--(BUSINESS WIRE)--Horizon Therapeutics plc (Nasdaq: HZNP) a annoncéaujourd’hui que le comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l’Agence européenne des médicaments (AEM) a émis un avis favorable recommandant l’octroi d’une AMM pour UPLIZNA® (inébilizumab) en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints de troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNO) qui sont séropositifs à l’immunoglob

uline G anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG+). UPLIZNA a obtenu la désignation de médicaments orphelins de la part de la Commission européenne (CE). Cette désignation fait l’objet d’un examen supplémentaire par le comité des médicaments orphelins.

UPLIZNA n’a pas été approuvé pour être commercialisé dans l’Union européenne (UE). Conformément à la recommandation du CMUH, une décision de la CE, si elle est accordée, autoriserait la mise sur le marché dans l’UE. Cette autorisation de mise sur le marché centralisée serait valable dans tous les États membres de l’UE ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein et en Norvège.

« L’avis positif du CMHU exprimé aujourd’hui marque une étape importante de la croissance mondiale d’Horizon et de son engagement à long terme pour répondre aux besoins vitaux des personnes atteintes de maladies inflammatoires rares, auto-immunes et graves », a déclaré Tim Walbert, chairman, president et chief executive officer, Horizon. « En Europe, les personnes atteintes de TSNO possèdent actuellement des options thérapeutiques ciblées très limitées et nous comptons bien améliorer les soins prodigués aux patients qui vivent quotidiennement avec des crises, des douleurs et des troubles imprévisibles. »

UPLIZNA a été approuvé par la FDA en juin 2020 et par le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être en mars 2021 en tant qu’anticorps dirigé contre le CD19 et induisant une déplétion lymphocytaire B chez les patients adultes qui sont séropositifs à l’AQP4-Ig afin de réduire le risque de crises. UPLIZNA est le seul anticorps approuvé aux États-Unis dans le traitement du TSNO qui a démontré un effet cliniquement déterminant et durable capable de retarder l’aggravation du handicap, avec une réduction significative des hospitalisations. Au Japon, Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation détient les droits de développement et de commercialisation d’UPLIZNA. Il a été démontré que le traitement à long terme par UPLIZNA est bien toléré et permet une réduction prolongée du risque de crise liée au TSNO pendant ≥ 4 ans.1

Le TSNO est une maladie auto-immune rare et grave dans laquelle les cellules de défense de l’organisme (cellules B) commencent à attaquer le nerf optique, la moelle épinière et le tronc cérébral.2,3 Le TSNO est souvent diagnostiquée à tort comme une sclérose en plaques (SEP) et détériore principalement le(s) nerf(s) optique(s) et la moelle épinière, provoquant une cécité permanente, une faiblesse musculaire et une paralysie.4 Le TSNO se caractérise par des crises imprévisibles et des troubles sévères qui surviennent souvent après la première crise, augmentant lors des récidives suivantes.5 Empêcher ces crises est le principal objectif de la prise en charge de la maladie.6 UPLIZNA entraîne une déplétion des lymphocytes B de manière ciblée et les patients n’ont besoin de le prendre qu’une fois tous les 6 mois, , par perfusion, après avoir débuté deux traitements espacés de deux semaines.7

L’AQP4 est une protéine membranaire que l’on trouve principalement dans le système nerveux central. Elle exerce un effet protecteur en régulant l’homéostasie de l’eau, un processus physiologique d’autorégulation, permettant de maintenir l’équilibre du fonctionnement de l’organisme.8 La principale caractéristique du TSNO (observée chez environ 80 % des patients) est la présence d’auto-anticorps sériques dirigés contre l’AQP4, affectant sérieusement le système nerveux central et entraînant une invalidité substantielle et souvent permanente.9

À l’échelle mondiale, la prévalence du TSNO est d’environ 0,5 à 4/100 000 personnes.10,11 L’Europe compte une population d’au moins 7 300 patients atteints du TSNO, dont 75 à 80 % sont séropositifs à l’AQP4-IgG. Chaque année, environ 370 nouveaux patients en Europe présentent un diagnostic de TSNO.12

« Le TSNO est une maladie et grave très dévastatrice dont les symptômes s’aggravent avec le temps et sont suivis de périodes de symptômes moins graves qui ne disparaissent pas complètement, c’est la raison pour laquelle mes patients ne savent jamais à quoi s’attendre », a déclaré le professeur Friedemann Paul, MD, Charité-Universitätsmedizin Berlin, NeuroCure Clinical Research Center, NCRC Research Group „Clinical Neuroimmunology". « Au cours d’une récidive, l‘atteinte des nerfs optiques et/ou de la moelle épinière peut entraîner une accumulation d’incapacités. Par conséquent, la prévention des crises est essentielle pour obtenir de bons résultats à long terme. Il existe toujours un grand besoin de nouveaux traitements, spécifiquement développés pour le TSNO, permettant de soulager les symptômes et de prévenir de futures récidives. C’est pourquoi l’annonce de l’avis du CMHU en faveur d’UPLIZNA apporte un tel espoir à la communauté des patients atteints de TSNO. »

L’avis favorable du CMHU a été accordé selon les données issues du programme de développement clinique N-MOmentum (NCT02200770), qui a révélé que la monothérapie par UPLIZNA réduisait le risque de récidive de 77 % par rapport au placebo chez les patients adultes atteints de TSNO séropositifs à l’immunoglobuline G anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG).7

À propos du trouble du spectre de la neuromyélite optique (TSNO)

TSNO est un terme permettant de désigner la neuromyélite optique (NMO) et les syndromes associés. Le TSNO est une maladie auto-immune neuro-inflammatoire rare, grave, récurrente et qui attaque le nerf optique, la moelle épinière, le cerveau et le tronc cérébral.2,3 Environ 80 % de l’ensemble des patients atteints de TSNO sont séropositifs aux anticorps anti-AQP4.9 L’AQP4-IgG se lie principalement aux astrocytes du système nerveux central et déclenche une intensification de la réponse immunitaire qui entraîne la formation de lésions et la destruction des astrocytes.13

Les auto-anticorps anti-AQP4 sont produits par les plasmablastes et les plasmocytes. Ces populations de cellules B sont au cœur de la pathogenèse du TSNO, et un grand nombre de ces cellules expriment le CD19.14 On pense que la déplétion de ces cellules B exprimant le CD19+ permet d’éliminer un facteur important favorisant l’inflammation, la formation de lésions et la dégradation des astrocytes. Sur le plan clinique, le TSNO se caractérise par des lésions du nerf optique, de la moelle épinière, et du cerveau causées par des attaques. 13,15 Une perte de vision, une paralysie, une perte de sensation, un dysfonctionnement de la vessie et des intestins, des douleurs nerveuses et une insuffisance respiratoire peuvent toutes représentées des signes de la maladie. 16 Chaque attaque peut entraîner l’ajout de lésions et de troubles supplémentaires. 17,18 Le TSNO apparait plus fréquemment chez les femmes et serait plus fréquent chez les personnes d’origine africaine et asiatique.19,20

À propos du programme clinique N-Momentum21

N-Momentum était un essai clinique de phase 2/3 multicentrique, en double aveugle, randomisé, contrôlé par placebo mené dans 25 pays. Les participants ont été randomisés (selon un ratio 3:1 AQP4+ : n=213 et AQP4- : n=17) pour recevoir 300 mg d’UPLIZNA par voie intraveineuse ou un placebo. L’étude était composée d’une période randomisée contrôlée (RCP) de 28 semaines, suivie d’une période facultative en ouvert (OLP) d’au moins deux ans. L’OLP a duré environ 4 ans et a généré des données à long terme pour un sous-ensemble de patients (n=94 patients séropositifs à l’AQP4).

Le critère d’évaluation principal de l’essai était

  • Le délai avant l’apparition de la récidive du TSNO au plus tard le jour 197

Les critères d’évaluation secondaires de l’essai étaient

  • Le pourcentage de patients présentant une aggravation sur l’échelle élargie de l’état d’invalidité (EDSS) depuis l’inclusion jusqu’à la dernière visite de la RCP : L’EDSS et son score sur l’échelle de système fonctionnel (FS) associé constituent un système capable de quantifier l’invalidité et de surveiller l’étendue du handicap au fil du temps.

  • Changement observés par rapport à la référence du score d’acuité visuelle binoculaire à faible contraste (LCVAB) jusqu’à la dernière visite de la RCP. Le test d’acuité visuelle binoculaire à faible contraste est utilisé pour déterminer le nombre de lettres qui peuvent être lues sur un tableau d’acuité visuelle standard à faible contraste composés d’anneaux de Landolt positionnés à une distance de 3 mètres. Le score binoculaire correspond au nombre de lettres lues correctement sur une tableau d’acuité visuelle en utilisant simultanément les deux yeux. Le score total varie de 0 à 70 et un score plus élevé indique une meilleure vue.

  • Nombre de lésions actives détectées en imagerie par résonance magnétique (IRM) : pendant la RCP : Le nombre de nouvelles lésions a été mesuré par IRM du cerveau, du nerf optique et de la moelle épinière

  • Nombre d’hospitalisations liées au TSNO pendant la RCP : Les participants atteints de TSNO récurrent ont des crises récurrentes qui peuvent être graves et entraîner la cécité, la paralysie et même la mort et, par conséquent, ces crises entraînent fréquemment des hospitalisations (définies comme un séjour à l’hôpital qui dépasse minuit le premier jour d’admission)

Dans l'essai N-MOmentum, UPLIZNA avait un profil d'innocuité favorable. Les effets indésirables les plus fréquents (au moins 10 % des patients traités par UPLIZNA et plus que le placebo) étaient une infection des voies urinaires et des arthralgies. Le profil de sécurité complet sera disponible dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP).

Au cours de l’essai, le nombre de cellules B a été déterminé à l’aide de la cytométrie en flux à haute résolution (capturé sous forme de cellules/µL). L’activité de la maladie a été mesurée à l’aide des taux d’attaque annuels (AAR) et du nombre de lésions T2 nouvelles ou en expansion dans le cerveau ou la colonne vertébrale.

En raison de l’efficacité supérieure qui a été démontrée et obtenue dans le bras de traitement UPLIZNA par rapport au placebo, le N-MOmentum a été arrêté prématurément sur recommandation du comité indépendant de surveillance des données.

À propos d’Horizon

Horizon est axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments qui répondent aux besoins vitaux des personnes durement touchées par des maladies inflammatoires rares, auto-immunes et graves. Notre portefeuille est ciblé : nous appliquons notre expertise scientifique et faisons preuve de courage pour proposer des thérapies cliniquement significatives aux patients. Nous sommes convaincus que la science et l’empathie doivent œuvrer ensemble pour transformer des vies. Pour obtenir davantage d’informations sur la façon dont nous nous efforçons de changer des vies, veuillez visiter www.horizontherapeutics.com et suivez nous sur Twitter, LinkedIn, Instagram et Facebook.

Déclarations prospectives

Ce présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives, y compris, mais sans s’y limiter, des déclarations relatives aux déclarations concernant une éventuelle décision prise par la Commission européenne au sujet d’une autorisation de mise sur le marché centralisée dans l’UE, de la disponibilité potentielle dans l’UE et des avantages d’UPLIZNA pour les patients. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les attentes et hypothèses de la direction en date du présent communiqué de presse, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux contenus dans ces déclarations prospectives en raison de divers facteurs. Ces facteurs comprennent le calendrier et le processus réels d’examen de la demande d’Horizon visant à obtenir une autorisation de mise sur le marché centralisée et si l’autorisation est accordée, le fait qu’un avis favorable du CMHU soit exprimé ne garantit pas que l’autorisation de mise sur le marché sera accordée, et les risques particuliers décrits de temps à autre de façon détaillée dans la rubrique « Facteurs de risque » et dans les autres documents et rapports d’Horizon déposés auprès de la SEC. Horizon n’assume aucune responsabilité ou obligation de mettre à jour les déclarations prospectives contenues dans ce présent communiqué de presse à la suite de nouvelles informations.

Références

  1. Rensel M, Zabeti A, Mealy M et al. Long-term efficacy and safety of inebilizumab in neuromyelitis optica spectrum disorder: Analysis of aquaporin-4–immunoglobulin G–seropositive participants taking inebilizumab for ⩾4 years in the N-MOmentum trial. Multiple Sclerosis Journal. 2021:135245852110472.

  2. Ajmera MR, Boscoe A, Mauskopf J, Candrilli SD, Levy M. Evaluation of comorbidities and health care resource use among patients with highly active neuromyelitis optica. J Neurol Sci. 2018;384:96-103.

  3. What is NMO? Guthyjacksonfoundation.org. www.guthyjacksonfoundation.org/neuromyelitis-optica-nmo/. Accessed April 15, 2021.

  4. Neuromyelitis Optica Spectrum Disorder / Rare Disease Database. National Organization for Rare Disorders. https://rarediseases.org/rare-diseases/neuromyelitis-optica/. Accessed October 29, 2021.

  5. Jiwon O and Levy M. Neuromyelitis Optica: An Antibody-Mediated Disorder of the Central Nervous System. Neurology Research International. 2012;2012:460825.

  6. Contetti EC, Correale J. Neuromyelitis optica spectrum disorders: from pathophysiology to therapeutic strategies. Journal of Neuroinflammation. 2021;18:208.

  7. Cree BA, Bennett JL et al. Inebilizumab for the treatment of neuromyelitis optica spectrum disorder (N-Momentum): a double-blind, randomised placebo-controlled phase 2/3 trial. The Lancet. 2019;394:1352-63.

  8. Hofer L, Ramberger M, Gredler V et al. Comparative Analysis of T-Cell Responses to Aquaporin-4 and Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein in Inflammatory Demyelinating Central Nervous System Diseases. Front Immunol. 2020;11. doi:10.3389/fimmu.2020.01188

  9. Layman’s Guide to NMO. Sumairafoundation.org. https://www.sumairafoundation.org/laymans-guide-to-nmo/. Accessed April 25, 2021.

  10. Etemadifar M, et al. Epidemiology of neuromyelitis optica in the world: a systematic review and meta-analysis. Mult Scler Int. 2015;2015:174720.

  11. Mori M, et al. Worldwide prevalence of neuromyelitis optica spectrum disorders. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry. 2018;89:555-556.

  12. Data on file. Horizon, June 2021.

  13. Liu Y, et al. A tract-based diffusion study of cerebral white matter in neuromyelitis optica reveals widespread pathological alterations. Mult Scler. 2011;18(7):1013-1021.

  14. Chihara N, et al. Interleukin 6 signalling promotes anti-aquaporin-4 autoantibody production from plasmablasts in neuromyelitis optica. PNAS. 2011;108(9):3701-3706.

  15. Duan T, Smith AJ, Verkamn AS. Complement-independent bystander injury in AQP4-IgG seropositive cytotoxicity. Acta Neuropathologica Comm. 2019;7(112).

  16. Beekman J, et al. Neuromyelitis optica spectrum disorder: patient experience and quality of life. Neural Neuroimmunol Neuroinflamm. 2019;6(4):e580.

  17. Kimbrough DJ, et al. Treatment of neuromyelitis optica: review recommendations. Mult Scler Relat Disord. 2012;1(4):180-187.

  18. Baranello RJ, Avasarala JR. Neuromyelitis optica spectrum disorders with and without aquaporin 4 antibody: Characterization, differential diagnosis, and recent advances. J Neuro Ther. 2015;1(1):9-14.

  19. Wingerchuk DM. Neuromyelitis optica: effect of gender. J Neurol Sci. 2009;286(1-2):18-23.

  20. Flanagan EP, et al. Epidemiology of aquaporin-4 autoimmunity and neuromyelitis optica spectrum. Ann Neurol. 2016;79(5):775-783.

  21. National Institutes of Health. N-MOmentum: A Clinical Research Study of Inebilizumab in Neuromyelitis Optica Spectrum Disorders. https://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02200770. Accesses November 1, 2021.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211112005568/fr/

Contacts

Tina Ventura
Vice-président directeur, relations avec les investisseurs
Investor-relations@horizontherapeutics.com

Ruth Venning
Directrice générale, relations avec les investisseurs
Investor-relations@horizontherapeutics.com

Contact avec les médias aux États-Unis :
Rachel Vann
Directrice, communication produit
media@horizontherapeutics.com

Contact avec les médias en Irlande :
Gordon MRM
Ray Gordon
ray@gordonmrm.ie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles