La bourse ferme dans 1 h 6 min
  • CAC 40

    4 548,95
    -181,71 (-3,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 951,72
    -118,88 (-3,87 %)
     
  • Dow Jones

    26 650,35
    -812,84 (-2,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1743
    -0,0047 (-0,40 %)
     
  • Gold future

    1 874,90
    -37,00 (-1,94 %)
     
  • BTC-EUR

    11 172,11
    -464,37 (-3,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    259,76
    -12,93 (-4,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    37,40
    -2,17 (-5,48 %)
     
  • DAX

    11 542,63
    -520,94 (-4,32 %)
     
  • FTSE 100

    5 543,49
    -185,50 (-3,24 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,61
    -348,74 (-3,05 %)
     
  • S&P 500

    3 291,60
    -99,08 (-2,92 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,3000
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Hopium Machina : une berline hydrogène de luxe 100% française en 2026

Futura avec l'AFP-Relaxnews
·1 min de lecture

Le pilote et entrepreneur Olivier Lombard est à la tête d'un ambitieux projet de berline haut de gamme à hydrogène. Premier modèle d'un nouveau constructeur automobile, Hopium, la Machina sera présentée en 2021 sous la forme d'un premier prototype avant d'être produite en série, en France, à partir de 2026.

En termes de performances, Hopium, division automobile de l'Hydrogen Motive Company (HMC), promet une berline dotée d'une puissance équivalente à 500 ch, hyper connectée et surtout très endurante avec une autonomie estimée à 1.000 km.

Le bolide offrira un bilan carbone neutre et ambitionne de devenir la référence mondiale en matière de berline à hydrogène, un segment encore peu exploité. Un premier prototype de la Hopium Machine est attendu en juin 2021. A l'origine du projet, Olivier Lombard est un pilote automobile (vainqueur des 24 Heures du Mans, catégorie LMP2, en 2011) qui depuis 2013 passe au banc d'essai les voitures de compétition à hydrogène issues du laboratoire suisse GreenGT. Il ambitionne d'ailleurs de disputer la grande classique mancelle à bord d'un véhicule à hydrogène d'ici 2024.

> Lire la suite sur Futura