La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 432,08
    +194,55 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 768,84
    -55,12 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 476,87
    +91,62 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0804
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    19 567,69
    -347,99 (-1,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 036,58
    -700,22 (-2,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    587,32
    -20,14 (-3,32 %)
     
  • S&P 500

    3 977,53
    +6,54 (+0,16 %)
     

«Une honte», Djokovic provoque un énorme débat

Non vacciné contre le Covid-19, Novak Djokovic a malgré tout pu faire son retour à l’Open d’Australie cette saison. Toutefois, le Serbe n’aura pas la chance de participer aux Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami prévus en mars prochains. En effet, les États-Unis interdisent toujours aux personnes qui ne sont pas vaccinées l’accès à leur territoire, une mesure qui devrait être levée le 11 mai prochain. Directeur du tournoi d’Indian Wells, Tommy Haas a avoué que ce serait une honte de ne pas voir Nole y participer.

Alors qu’il n’avait pas pu y prendre part l’année passée, Novak Djokovic a fait un retour fracassant à l’Open d’Australie. Vainqueur de Stefanos Tsitsipas en finale, le Serbe n’a concédé qu’un seul set sur l’ensemble de la compétition, face au Français Enzo Couacaud lors du deuxième tour. Si Novak Djokovic a donc été autorisé à participer à l’Open d’Australie cette année, cela ne sera toujours pas le cas en ce qui concerne les Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami.

Djokovic privé d’Indian Wells et de Miami

En effet, les États-Unis interdisent toujours l’entrée sur leur territoire aux personnes non vaccinées contre le Covid-19. Cette mesure devrait être levée le 11 mai prochain, alors que les deux tournois ont lieu en mars. Tommy Haas, directeur d’Indian Wells, a regretté que Novak Djokovic ne puisse…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com