La bourse ferme dans 5 h 27 min
  • CAC 40

    6 760,10
    +36,29 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 146,64
    +28,69 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1861
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 816,80
    +2,70 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    31 905,76
    -886,10 (-2,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,55
    -18,90 (-2,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,33
    -0,23 (-0,33 %)
     
  • DAX

    15 680,30
    +125,22 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 132,96
    +27,24 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,3937
    +0,0022 (+0,15 %)
     

La Hongrie adhère à la European Biobanking Research Infrastructure en tant que membre à part entière

·4 min de lecture

La Hongrie, en tant qu'État membre à part entière, a adhéré à la European Biobanking Research Infrastructure - European Research Infrastructure Consortium (BBMRI-ERIC) lors de son assemblée des membres, qui s'est tenue virtuellement le 14 juin 2021.

GRAZ, Autriche, 24 juin 2021 /PRNewswire/ -- La Hongrie sera représentée par l'Office national pour la recherche, le développement et l'innovation (NRDIO) et en devient le 22e membre. BBMRI Hongrie entend participer à l'objectif général et aux activités du BBMRI-ERIC par le biais de la coordination de l'Université Semmelweis, qui accueille l'antenne nationale hongroise du BBMRI.

Dr István Szabó, Vice President for Science and International Affairs of National Research, Development and Innovation Office, responsible for international research infrastructure memberships in Hungary.
Dr István Szabó, Vice President for Science and International Affairs of National Research, Development and Innovation Office, responsible for international research infrastructure memberships in Hungary.

Au cours des prochains mois, le ministère hongrois de l'Éducation et des Sciences et l'université Semmelweis collaboreront avec BBMRI-ERIC pour mettre en place une antenne nationale au BBMRI.

Le Dr István Szabó, vice-président pour la science et les affaires internationales de l'Office national pour la recherche, le développement et l'innovation, responsable des adhésions à l'infrastructure de recherche internationale en Hongrie, a déclaré : « Je tiens tout d'abord à remercier BBMRI-ERIC pour l'accueil chaleureux réservé à la communauté hongroise des biobanques et de la biomédecine au sein de sa famille européenne. Je suis fier que nous disposions d'excellentes équipes de recherche qui collaborent à l'échelle mondiale et je suis convaincu que nous devons renforcer davantage nos politiques et nos instruments pour soutenir nos brillants esprits et le développement de la recherche et de l'innovation dans le pays. »

« En 2020, à l'initiative de l'Office national pour la recherche, le développement et l'innovation, quatre grandes universités (l'Université Semmelweis, l'Université de Szeged, l'Université de Debrecen et l'Université de Pécs), un prestataire de soins de santé (Central Hospital of Southern Pest) et une entreprise du secteur privé (Richter Gedeon Plc.) ont formé un consortium qui représenterait au mieux la Hongrie lorsqu'elle soumettrait sa candidature à BBMRI-ERIC en tant qu'antenne nationale. Les parties impliquées dans le consortium ont toutes une grande expérience des biobanques et détiennent actuellement un total d'environ 500 000 échantillons agrégés. »

« Dans ce réseau hongrois de biobanques, l'accent est mis sur les domaines suivants : les troubles cardiovasculaires, les troubles oncologiques, les troubles rares (notamment les troubles neurogénétiques, ophtalmologiques et métaboliques et les génodermatoses), les troubles neurodégénératifs, les troubles pancréatiques, les troubles hématologiques, l'asthme, les troubles intestinaux inflammatoires et les troubles cérébraux traumatiques, ainsi que les infections COVID-19. Une grande biobanque longitudinale contenant une grande quantité de données structurées et 800 échantillons est consacrée à la recherche sur la schizophrénie. Le réseau de biobanques a soutenu plusieurs programmes de recherche et publications. Au cours des cinq dernières années, dans le cadre de 116 programmes de recherche, 295 doctorants ont été diplômés et 424 ouvrages ont été publiés sur des sujets en rapport avec nos biobanques. »

« Aujourd'hui, dans le domaine biomédical, personne ne peut plus travailler en silos, un réseau bien établi est la condition fondamentale pour une recherche innovante de haute qualité. Nous espérons qu'en rejoignant BBMRI-ERIC, l'antenne hongroise pourra entrer dans le plus grand réseau européen de biobanques et participer à des programmes de recherche internationaux, à des formations ciblées et à des programmes de gestion de la qualité. »

« En nous joignant à BBMRI-ERIC, nous pouvons améliorer le traitement et le rétablissement des patients grâce à des échantillons de meilleure qualité, au stockage des données et au soutien de la recherche biomédicale. La Hongrie s'engage à poursuivre ses efforts pour contribuer à la communauté de recherche européenne et à nos objectifs communs. »

Jens Habermann, directeur général de BBMRI-ERIC, a déclaré : « C'est avec un grand plaisir que j'accueille la Hongrie au sein de BBMRI-ERIC. Les biobanques hongroises sont désormais connectées au monde comme jamais auparavant. Parallèlement, les chercheurs et les responsables des biobanques auront accès à des connaissances supplémentaires, à des outils informatiques et à des conseils personnalisés de la part de BBMRI-ERIC qui soutiendront leur développement actuel. »

« En cette période de pandémie, il s'agit également d'une étape importante pour la recherche européenne en général et nous sommes très reconnaissants à la Hongrie de stimuler le développement de son secteur biomédical », a ajouté le professeur Habermann.

M. Habermann a conclu en disant : « La recherche biomédicale ne se déroule pas en vase clos : elle nécessite une approche multidisciplinaire. C'est pourquoi nous renforçons notre collaboration avec d'autres ERIC pour faire en sorte qu'à l'avenir, les infrastructures de recherche excellent davantage dans la recherche biomédicale. »

BBMRI-ERIC rassemble plus de 700 biobanques de ses membres et d'une organisation internationale. Le répertoire de BBMRI-ERIC, le plus grand catalogue d'échantillons au monde, permet aux utilisateurs de rechercher des millions d'échantillons en ligne, répondant ainsi à la mission principale de BBMRI de faciliter l'accès aux échantillons biologiques, aux données et aux ressources biomoléculaires.

BBMRI-ERIC est une organisation internationale établie en vertu de la législation européenne. Son siège est situé à Graz, en Autriche.

BBMRI fournit un soutien et des services aux biobanques locales par le biais de ses antennes nationales (une par pays). Les antennes nationales participent pleinement à la gestion quotidienne de BBMRI-ERIC et fournissent des retour d'informations à l'échelle nationale. Les services et les activités de recherche de BBMRI-ERIC couvrent trois domaines principaux : les questions éthiques, juridiques et sociétales (ELSI), la gestion de la qualité et les solutions informatiques qui permettent aux utilisateurs de rechercher des collections et des ressources biomoléculaires en ligne et d'en demander l'accès.

www.bbmri-eric.eu

Notes de la rédaction :

Membres de BBMRI-ERIC : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Malte, Lettonie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Suède et Royaume-Uni

Observateurs de BBMRI-ERIC : Chypre, Lituanie, Suisse, Turquie et CIRC/OMS

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1549901/BBMRI_ERIC_Szabo.jpg

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1549900/BBMRI_ERIC_Logo.jpg

BBMRI_ERIC_Logo
BBMRI_ERIC_Logo
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles