La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 305,31
    -308,86 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Hong Kong: le célèbre restaurant flottant quitte la ville après un demi-siècle d'existence

Le célèbre restaurant flottant de Hong Kong, Jumbo, qui apparait dans de nombreux films cantonais et hollywoodiens, a quitté la ville mardi, après des tentatives désespérées pour relancer ce lieu iconique.

Le mastodonte flottant de 76 mètres qui pouvait accueillir 2.300 convives a quitté peu avant midi l'abri contre les typhons situé dans le Sud de l'île de Hong Kong, où il était amarré depuis près d'un demi-siècle.

Conçu comme un palais impérial chinois et autrefois considéré comme un lieu incontournable, le restaurant a attiré d'illustres visiteurs, de la reine Elizabeth II à Tom Cruise.

Il a figuré dans plusieurs films, dont le thriller scientifique "Contagion" de Steven Soderbergh sur un virus qui tue quelque 26 millions de personnes à travers le monde.

Les exploitants de ce restaurant, autrefois somptueux, ont invoqué la pandémie de Covid-19 pour justifier sa fermeture définitive en mars 2020, après près de dix ans de difficultés financières.

La société d'investissement basée à Hong Kong Melco International Development, propriétaire du restaurant, a annoncé en mai le départ de Jumbo du centre financier, avant l'expiration de sa licence en juin, et avoir trouvé un nouvel opérateur à l'étranger. Sa destination n'a pas été précisée.

Sous un ciel couvert, des personnes ont assisté à son départ sur le front de mer d'Aberdeen, parmi lesquels M. Wong, un sexagénaire.

"Il a été pendant de nombreuses années un symbole de Hong Kong", souligne ce Hongkongais qui veut encore croire qu'"il va revenir".

Une autre spectatrice, Mme Chan, qui regrette de le voir partir, est venue faire une dernière photo du mastodonte.

Ouvert en 1976 par Stanley Ho, le roi des casinos de Macao décédé en 2020, le Jumbo représentait le comble du luxe.

Selon le quotidien South China Morning Post, il comportait un "trône de dragon" dans le style de la dynastie Ming ainsi qu'une somptueuse peinture murale.

Le restaurant était amarré dans le port d'Aberdeen, un lieu de prédilection pour les restaurants de fruits de mer. Sa popularité auprès des touristes, notamment, avait baissé ces dernières années, avant même la pandémie de Covid.

L'exploitant du restaurant, Melco International Development, a déclaré en mai que l'établissement n'était plus rentable depuis 2013 et que les pertes cumulées avaient dépassé les 100 millions de dollars hongkongais (12,7 millions de dollars).

Les frais de maintenance de Jumbo s'élevaient chaque année à des millions de dollars.

hol/reb/je/juf/mav/lch

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles