La bourse ferme dans 1 h 38 min
  • CAC 40

    6 191,81
    +26,70 (+0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 958,96
    +18,50 (+0,47 %)
     
  • Dow Jones

    33 927,71
    +106,41 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2013
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 787,30
    +8,90 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    46 222,00
    -688,74 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 276,32
    +13,36 (+1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,52
    -1,15 (-1,84 %)
     
  • DAX

    15 103,09
    -26,42 (-0,17 %)
     
  • FTSE 100

    6 870,28
    +10,41 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 776,22
    -10,04 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    4 142,43
    +7,49 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3899
    -0,0038 (-0,27 %)
     

Hong-Kong annule ses commandes d'AstraZeneca pour 2021

·1 min de lecture

Après la France, l'Italie, l'Espagne et de nombreux autres pays, c'est au tour de Hong Kong de changer sa politique vaccinale avec AstraZeneca. Mais contrairement aux premiers cités, la région administrative spéciale de Chine compte en finir avec le vaccin contesté. Hong Kong a en effet confirmé, vendredi 9 avril, avoir demandé à AstraZeneca de suspendre sa commande de vaccins contre le Covid-19 par craintes d'effets secondaires et d'inquiétudes quant à son efficacité contre les nouveaux variants du coronavirus.

Mercredi, le régulateur européen a reconnu que les caillots sanguins devaient être répertoriés comme un effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca, conduisant de nombreux pays à suspendre la vaccination avec ce sérum aux personnes n'ayant atteint un certain âge. Le gouvernement britannique s'est efforcé jeudi de rassurer la population sur la sûreté des vaccins, estimant que le risque de tomber gravement malade à cause du Covid-19 était bien plus grand.

>> A lire aussi - Comment la Chine serre la vis à Hong Kong

Vendredi, la ministre hongkongaise de la Santé, Sophia Chan, a dit avoir demandé à AstraZeneca de ne pas livrer les doses de vaccins qui devaient arriver cette année. "Nous pensons qu'il n'est pas nécessaire qu'AstraZeneca livre les vaccins à la ville dans le courant de l'année", a-t-elle déclaré, ajoutant que Hong Kong voulait "éviter tout gaspillage en raison de leur rareté à travers la planète".

Le riche centre financier a sécurisé la livraison de vaccins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Marlette : comment deux soeurs ont réussi à imposer leurs préparations bio pour gâteaux dans nos rayons
AstraZeneca : plus de bénéfices que de risques, selon l'Agence européenne des médicaments
Gare à un bond des faillites en 2021, 250.000 emplois risquent de disparaître en France
L’économie des États-Unis partie pour un long boom, selon JPMorgan
EDF : retards en vue pour la mise en service de l’EPR de Flamanville, selon l’ASN