La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,58 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1837
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 660,91
    +790,39 (+2,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,51
    +32,62 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Hong Kong : Émotion après la parution de la dernière édition d'Apple Daily

·3 min de lecture
HONG KONG : ÉMOTION APRÈS LA PARUTION DE LA DERNIÈRE ÉDITION D'APPLE DAILY

par Sharon Abratique et Pak Yiu

HONG KONG (Reuters) - Les habitants de Hong Kong se sont précipités jeudi pour se procurer des exemplaires de la dernière édition du journal pro-démocratie Apple Daily, contraint de mettre fin à ses activités après le gel de ses avoirs et l'arrestation de certains de ses dirigeants en vertu d'une nouvelle loi sur la sécurité nationale.

Le quotidien, créé il y a 26 ans et qui mêle discours pro-démocratie, potins sur les célébrités et enquêtes sur les responsables au pouvoir, va cesser de paraître en ligne à minuit après la dernière édition papier publiée ce jeudi.

L'émotion au sein de ses partisans était à son comble dans les files d'attente qui s'étiraient devant les kiosques à journaux de la ville.

"Je n'ai pas réussi à bien dormir ces dernières nuits", a déclaré Tse, âgée de 60 ans, une ancienne professionnelle de la santé, faisant la queue devant un kiosque à journaux dans le quartier ouvrier de Mong Kok.

"J'espère que les journalistes pourront rester fidèles à leur foi et continuer à travailler dur", a-t-elle ajouté.

Dans un article publié la veille sur son site internet, le quotidien avait écrit: "Merci à tous les lecteurs, abonnés, clients publicitaires et Hongkongais pour 26 ans d'amour et de soutien immenses. Ici, nous disons au revoir, prenez soin de vous".

UN TIRAGE MULTIPLIÉ PAR DIX

Certains employés d'Apple Daily ont exprimé leur colère et leur frustration face à cette fermeture, qui intervient après une perquisition la semaine dernière qui a débouché sur l'arrestation de plusieurs dirigeants du journal.

Jimmy Lai, le propriétaire de Next Digital, l'éditeur d'Apple Daily, est pour sa part actuellement emprisonné et a été condamné le mois dernier à 14 mois de prison pour rassemblement illégal.

"(Après) aujourd'hui, il n'y a plus de liberté de la presse à Hong Kong (....) Je ne vois pas d'avenir à Hong Kong", a déclaré Dickson Ng, 51 ans, maquettiste chez Apple Daily.

"Je me sens très déçu et en colère aujourd'hui. Je ne comprends pas pourquoi notre groupe, notre société et les journaux ont été contraints de cesser leurs activités dans de telles circonstances."

En prévision d'une forte demande, Apple Daily a décidé d'imprimer pour son dernier numéro un million d'exemplaires du journal jeudi, soit un tirage plus de dix fois supérieur au volume habituel.

Selon les associations de défense de la presse, cette fermeture marque le coup le plus sérieux jamais porté à la liberté des médias à Hong Kong et pourrait écornée la réputation de l'île comme centre médiatique ouvert et libre.

Les détracteurs de la loi imposée par Pékin l'an dernier dans l'ancienne colonie britannique à la suite de manifestations anti-gouvernementales affirment qu'elle est utilisée pour écraser toute dissidence, ce que les autorités de Pékin et de Hong Kong rejettent.

Les responsables de Hong Kong et de la Chine continentale ont déclaré à plusieurs reprises que la liberté des médias était respectée mais pas absolue.

Redoutant une censure accrue sur internet, plusieurs cybermilitants dans l'île ont entrepris d'archiver sur des plates-formes décentralisées les contenus Apple Daily et d'autres médias.

(Reportage Sharon Abratique; rédigé par Anne Marie Roantree, version française Camille Raynaud et Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles