Publicité
La bourse ferme dans 3 h 13 min
  • CAC 40

    7 527,91
    -180,11 (-2,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 849,18
    -86,32 (-1,75 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0688
    -0,0054 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    2 346,70
    +28,70 (+1,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 804,41
    -676,74 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 425,83
    +7,96 (+0,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,92
    +0,30 (+0,38 %)
     
  • DAX

    18 028,93
    -236,75 (-1,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 147,77
    -15,90 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2691
    -0,0069 (-0,54 %)
     

Honda et General Motors renoncent finalement à un projet commun de véhicules électriques «abordables»

SP/Honda

«Après des études et des analyses approfondies, nous avons décidé d'un commun accord de mettre fin au programme», ont déclaré les deux groupes dans un communiqué commun, ajoutant que tous deux «restent déterminés à rendre le marché des véhicules électriques abordable». Honda et GM avaient annoncé au printemps dernier ce projet de développer ensemble une nouvelle ligne de véhicules électriques à des prix «abordables et souhaitables» en combinant leurs technologies réciproques.

«Après avoir étudié la question pendant un an, nous avons décidé qu'il s'agirait d'une entreprise difficile. Nous avons donc mis un terme» au projet, a par ailleurs déclaré le président de Honda, Toshihiro Mibe, dans une interview à la chaîne de télévision Bloomberg TV. Honda a précisé qu'il reste «concentré» sur son objectif de réaliser 100% de ses ventes mondiales dans l'électrique d'ici à 2040.

General Motors est actuellement touché comme les deux autres géants américains Ford et Stellantis par un mouvement social dont il estime qu'il a pesé à hauteur de 200 millions de dollars sur son bénéfice d'exploitation au troisième trimestre, et a décidé mardi de retirer ses prévisions de résultats annuels. Dans un message envoyé à ses actionnaires cette semaine à l'occasion de ses résultats trimestriels, l'américain a dit vouloir «modérer l'accélération de la production de véhicules électriques en Amérique du Nord afin de protéger nos prix, de nous adapter au ralentissement de la croissance de la demande à court (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voitures électriques : Stellantis s’allie au chinois Leapmotor pour pousser ses feux en… Europe
Arnaque : qu'est-ce que la «panne bulgare», cette escroquerie qui sévit sur les routes de Dordogne ?
ZFE : «Comme il n’y a pas de vidéoverbalisation, c’est comme si elles n’existaient pas», regrette Barbara Pompili
Salon automobile de Tokyo : sous pression, les constructeurs japonais prennent enfin le virage de l’électrique
Pneus neige obligatoires : pas de sanction cette année pour les resquilleurs