Publicité
La bourse ferme dans 4 h 38 min
  • CAC 40

    7 762,57
    -102,13 (-1,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 981,00
    -53,43 (-1,06 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0804
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 335,00
    -19,80 (-0,84 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 590,72
    -232,50 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,16
    +6,21 (+0,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,87
    -0,63 (-0,80 %)
     
  • DAX

    18 415,68
    -215,18 (-1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 174,54
    -40,94 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2777
    -0,0022 (-0,18 %)
     

Homophobie dans le foot: cyber-harcèlement, menaces de mort... le collectif Rouge Direct suspend ses activités

Homophobie dans le foot: cyber-harcèlement, menaces de mort... le collectif Rouge Direct suspend ses activités

"Engagé depuis 2016 dans une lutte sans concession contre l'homophobie dans le football", le collectif Rouge Direct a décidé de suspendre ses activités. Dans un communiqué ce mardi, le mouvement a annoncé se mettre provisoirement en retrait "face au cyber-harcèlement homophobe massif et aux menaces de mort".

"Une fois le calme retrouvé, nous serons alors de nouveau disponibles"

Le collectif Rouge Direct met également en avant des raisons de sécurité pour justifier sa décision. "C'est avant tout un échec total et coupable des instances du football, Fédération Française de Football et Ligue de Football Professionnel, dont l'inaction, l'incurie concernant la lutte contre l'homophobie nous ont conduits, en responsabilité, à nous exposer publiquement", écrivent les membres de Rouge Direct.

Dans une série de posts sur ses réseaux sociaux, le collectif Rouge Direct a affiché les nombreuses insultes reçues. "Cela n'est humainement plus tenable", déplore le mouvement, qui demande le soutien de la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra. "Une fois le calme retrouvé, nous serons alors de nouveau disponibles pour contribuer à faire du football un sport populaire, festif, respectueux de toutes et tous", promet Rouge Direct, qui a signalé les faits au Procureur de la République.

PUBLICITÉ

Le 24 septembre dernier, le Classique disputé au Parc des Princes entre le PSG et l'OM avait été marqué par des chants homophobes entendus dans les tribunes. La dernière campagne de la LFP sur le sujet, en mai dernier, avait également suscité plusieurs polémiques avec le boycott de plusieurs joueurs. Les maillots aux couleurs arc-en-ciel ne devraient plus revenir cette saison, pour laisser place à une autre manière de mener le combat contre l'homophobie.

Article original publié sur RMC Sport