La bourse ferme dans 6 h 53 min
  • CAC 40

    6 418,90
    -151,29 (-2,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 040,76
    -90,08 (-2,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1714
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 754,70
    +3,30 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    38 429,48
    -2 994,51 (-7,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 121,77
    -103,76 (-8,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,79
    -1,18 (-1,64 %)
     
  • DAX

    15 151,99
    -338,18 (-2,18 %)
     
  • FTSE 100

    6 859,66
    -103,98 (-1,49 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3678
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Un homonyme de Mohamed Merah gagne son procès contre M6 qui l’avait accusé par erreur

·1 min de lecture

Il s’appelle Mohamed Merah. Un nom difficile à porter depuis qu’un homme du même nom a tué sept personnes en mars 2012 à Toulouse et Montauban. Mais la vie de notre homonyme est devenue encore plus difficile lorsque, une semaine après la mort du terroriste, l’émission 66 minutes a présenté sa photo comme étant celle du meurtrier. La photographie, récupérée sur Facebook, “a été présentée derrière la présentatrice, en grand format et en plan serré sur lui. Il était parfaitement reconnaissable”, écriront plus tard les juges. L'erreur commise par le magazine de M6 est d'autant plus accablante que la photo du bon Mohamed Merah avait été largement diffusée lors des jours précédents.

L’homonyme affirme que la diffusion de sa photographie “a foudroyé sa carrière professionnelle”. Il ajoute avoir reçu, après cette diffusion, “menaces et insultes sur Internet et en particulier sur Facebook”. Loïc Bussy, ancien avocat de l'homonyme, a ajouté : "l’image de mon client a fait le tour du monde sur internet. Elle fut reprise par tous les médias mondiaux jusqu’en Chine. Mon client a été contraint de se cacher chez sa mère, cela a duré plusieurs semaines".

A lire aussi - Le gouvernement ne veut pas donner de coup de pouce au rachat de M6 par TF1

L’homonyme a donc décidé de réclamer 100.000 euros de dommages pour atteinte au droit à l’image, et au droit à la vie privée. Un long marathon juridique s’est alors ouvert, qui n’est toujours pas terminé neuf ans après. Car, pour se défendre, M6 et Productions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Centrafrique : une ONG américaine dénonce un "accord tacite" entre Castel et des rebelles
États-Unis : le variant Delta menace de ralentir la reprise économique
Le CAC 40 lesté par les craintes sur le variant Delta
Etats-Unis : Aldi augmente le salaire de ses employés pour recruter en masse
Fusion nucléaire : un laboratoire américain se félicite d'une "avancée historique"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles