Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    +0,70 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 461,20
    -256,34 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,99
    +22,89 (+1,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,08 (+0,10 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Pour que les hommes participent davantage aux tâches ménagères, l’Espagne lance une application dédiée

© ljubaphoto / iStock

Et si l’Espagne avait trouvé la solution pour soulager les femmes du fléau des tâches ménagères ? Le pays, déjà bien en avance sur ses voisins européens en termes d’égalité hommes-femmes, ne ralentit par sa cadence pour autant. Le gouvernement espagnol vient d’annoncer une application mobile destinée à répartir les tâches domestiques au sein du foyer.

Depuis les années 1990, l’Espagne a été la plus rapide de l’Europe de l’Ouest à réduire les inégalités hommes-femmes. Après avoir allongé le congé paternité de quinze jours à seize semaines (comme pour les femmes) en 2021, instauré une loi sur la parité en politique en mars 2023, le pays continue sur sa lancée avec de nouvelles mesures concernant la sphère privée.

En effet malgré les nombreux progrès, les tâches ménagères semblent résister au changement. Pour remédier à ce problème, le gouvernement espagnol a annoncé le lancement d’une application lors du Comité des Nations Unies contre la discrimination à l’égard des femmes à Genève, le 18 mai 2023.

Une application pour réduire la charge mentale des femmes

L’application, fonctionnant sur le même principe que Splitwise ou Tricount, permettra à chaque personne de rentrer le temps consacré aux tâches ménagères pour mieux les partager, et réduire la charge mentale des femmes.

PUBLICITÉ

« La société doit encore avancer, en particulier dans la coresponsabilité des tâches », a souligné Carolina Vidal López, secrétaire de l’égalité femmes-hommes du syndicat des Commissions ouvrières (CCOO).

Dans une étude menée par l’Institut national des statistiques espagnol en décembre 2022, 45,9% des femmes ont affirmé prendre en charge la majorité des tâches ménagères dans leur couple, contre seulement 14,9% des hommes.

« Toutes ces tâches, cette charge mentale, incombent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi