Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 694,29
    +567,10 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,98
    -12,89 (-0,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Cet homme est licencié et réembauché dans la même entreprise en moins de 24 heures

Bruce mars/Pexels

C'est une histoire peu commune que nous relaient nos confrères de CNBC : celle d'un employé fraîchement embauché, licencié et réengagé à son poste en quelques heures. Tout commence en 2017. Kyle McCannest est embauché par une petite start-up, VizyPay, spécialisée dans les solutions de paiement pour les petites et moyennes entreprises aux États-Unis. La société est basée à Waukee dans l'Iowa, et le jeune homme de 26 ans à l'époque est très ambitieux. Il est la deuxième embauche de la start-up et signe de nombreux contrats lors de ses deux premières semaines de travail. Mais très vite, les affaires se compliquent et le marché ralentit.

Il va alors voir les propriétaires de l'entreprise et leur demande quelle est la stratégie à adopter pour leur "faire économiser de l'argent". Une "erreur terrible", décrit-il aujourd'hui, car il se rend compte qu'il n'était plus dans le jeu. Ainsi, quand le fondateur de VizyPay, Austin Mac Nab le convoque, il connaît sa sentence : il va être licencié. "Mais j'ai décidé d'aller à cette réunion avec une attitude positive et voir ce qui allait arriver", raconte-t-il à CNBC. Sa première préoccupation était de savoir comment il allait payer le loyer, le mois suivant, du logement qu'il venait de prendre avec sa compagne.

La sentence tombe, il est bel et bien licencié, mais il décide de rester calme lors de cette annonce, de tirer le positif de son expérience et d'avoir un retour sur ses huit semaines de travail dans la start-up. "Il était très humble et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Revalorisation des enseignants : le gouvernement concrétise sa promesse dans le budget 2023
Une nouvelle solution pour faciliter le télétravail à la campagne
Les 10 métiers de la tech dont le salaire a le plus augmenté en 2022
Les congés maternité et paternité bientôt indemnisés plus rapidement ?
À 20 ans, il achète une entreprise pour que sa mère retrouve un emploi