La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 321,73
    -101,39 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Cet homme en fauteuil roulant doit payer une amende pour s'être garé... sur une place handicapée

Gino Crescoli / Pixabay

Un petit oubli à 135 euros. En août 2021, un menuisier en situation de handicap a écopé d'une amende pour s'être garé sur une place de parking réservée, alors qu'il est en fauteuil roulant depuis 25 ans, relate France 3 Hauts-de-France. Ce jour-là, l'artisan amiénois avait oublié sa carte de stationnement handicapé dans un autre véhicule. Il a donc placé sur le parebrise sa carte d'invalidité. "C’est le document qui certifie que je suis bien une personne handicapée, à titre définitif. C’est un certificat délivré par la Préfecture de la Somme. Je pensais qu’avec ça, ils seraient indulgents...", raconte Alexandre Delefortie.

Mais à son retour, les agents municipaux lui avaient tout de même infligé une amende de 135 euros. Incompréhensible pour l'artisan, qui regrette déjà le peu de places réservées aux personnes en situation de handicap, à Amiens (Somme). Et malgré sa réclamation et les documents attestant de sa paraplégie consécutive à un accident de moto, les autorités n'ont rien voulu entendre.

Pire, convoqué par le tribunal correctionnel le 9 décembre dernier, Alexandre Delefortie a vu son amende être confirmée et des frais de procédure ajoutés, portant l'addition à 166 euros. "Pour moi, c’est un sketch", regrette l'artisan, qui ne compte toujours pas régler l'amende. Contactée par France 3, la municipalité explique qu'Alexandre Delefortie a été verbalisé, car "le document apposé sur le tableau de bord de son véhicule n'était pas un document valable". La mairie d'Amiens assure (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Nord veut augmenter son stock d'armes atomiques pour être capable de frapper les Etats-Unis
Le maire de Metz jugé pour prise illégale d’intérêts
Réforme des retraites : le projet sera présenté le 23 janvier en Conseil des ministres
Aviation : Dassault et la Colombie ne sont pas parvenus à tomber d'accord pour la vente de Rafale
Un sommet à Kiev le 3 février pour discuter du soutien financier et militaire européen