Marchés français ouverture 2 h 47 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 116,19
    -569,18 (-1,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2070
    +0,0029 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    29 109,19
    +3,04 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    45 499,86
    -1 992,57 (-4,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 232,76
    -66,20 (-5,10 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Hollo: l'IA au service du processus de recrutement

·2 min de lecture

En combinant l’intelligence conversationnelle et l’IA, la mission d’Hollo est de transformer l’expérience candidat tout en libérant les équipes RH des activités à faible valeur ajoutée. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 2 millions d’euros

Thomas Moussafer, 25 ans, avait envie de créer une entreprise avant même d’entrer à l’EM Normandie de Caen. Restait à trouver le bon projet. Il rencontre Charles Lambert, directeur d’un cabinet de recrutement, qui lui explique la difficulté à faire le tri entre les CV et surtout à retrouver les bons profils de l’année précédente. Bingo! Thomas s’empare du sujet et cherche aussitôt un développeur. Par le bouche-à-oreille, il repère Andy Mpondo Black, 27 ans, à la fois développeur et data scientist. “En 2019, nous avons développé une solution qui permet de créer un parcours de recrutement différent pour chaque profil”, explique Thomas Moussafer. “Quand le candidat arrive sur la plateforme en ligne, un chatbot va interagir avec lui, poser des questions et répondre aux interrogations du candidat. Le programme peut également aller chercher les profils des candidats qui ont postulé au cours d’une précédente campagne pour voir s’ils correspondent aux besoins.” Les clients? Les grands comptes comme PSA qui engrange parfois 100.000 candidatures en un seul mois. Il y a encore des petits réglages à faire mais le prototype est déjà opérationnel. Les fonds serviront à adapter la solution aux différents pays européens. Dans un second temps, Hollo pourrait développer sa propre plateforme à destination des ETI ou des PME qui ont un besoin de recrutement ponctuel. “Nous sommes les seuls en Europe à proposer ce service”, affirme Thomas Moussafer qui rêve déjà d’une présence dans tous les pays d’Europe et au Royaume-Uni, et vise un chiffre d’affaires de 300.000 euros en 2021. En 2020, il était de 20.000 euros.

Contact: thomas@hollo.io

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi