La bourse ferme dans 8 h 25 min
  • CAC 40

    5 559,57
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -21,63 (-0,60 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2180
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 852,90
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    27 396,63
    -93,09 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,26
    +0,36 (+0,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,62
    +0,35 (+0,67 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,73 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 157,18
    +709,33 (+2,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,3711
    +0,0027 (+0,20 %)
     

"Cet hiver, je skie" : une pétition réclame l'ouverture complète des stations pour Noël

franceinfo
·1 min de lecture

Dans les Deux-Alpes, 70 élus et professionnels de la montagne lancent une pétition pour réclamer l'ouverture des stations de ski pour les vacances de Noël, rapporte France Bleu Isère. "Cet hiver, je skie", c'est le nom de cette pétition qui a récolté plus de 13 000 signatures dans l'après-midi du samedi 28 novembre.

Mardi lors de son allocution, le président de la République, Emmanuel Macron, affirmait qu'il était "impossible d'envisager une ouverture des stations de ski pour les fêtes" à cause de l'épidémie de Covid-19. De son côté, le Premier ministre, Jean Castex a précisé que les stations pourront être ouvertes à Noël mais pas les remontées mécaniques.

"Nous sommes prêts à ouvrir"

Parmi les signataires, des politiques comme le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, ou encore Jean-Pierre Barbier, président du département de l'Isère. Mais aussi des professionnels du secteur comme des hôteliers, des loueurs de ski, des restaurateurs, des bars, des moniteurs de ski, des agents des remontées mécaniques, ou encore des guides et accompagnateurs de moyenne et haute montagne. Tous ont co-signé cette lettre ouverte à destination du gouvernement. Selon les professionnels, les fêtes de fin d'année représentent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi