High-tech : les tablettes, produits stars de 2012 !

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13

Selon les données de GfK, l'année 2012 a encore été très dynamique en France pour le marché IT, grâce aux ventes de matériels informatiques qui ont frôlé les 10 millions d'unités (9,85 précisément) si l'on cumule les ventes de PC, tablettes et moniteurs. Ce chiffre record a été stimulé par les tablettes, produits stars de 2012 en croissance de 140% avec 3,6 millions d'unités vendues. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) marché des notebooks a connu lui une année plus difficile avec un repli de 9% à 3,8 millions d'unités vendues.

"Avec l'essor de la tablette, le cycle de renouvellement du PC semble s'allonger. Toutefois, 70% des français jugent que la tablette ne remplace pas leur PC", souligne Tristan Bruchet, Chef de groupe IT chez GfK Consumer Choices France.

L'Institut d'études de marché constate d'ailleurs que l'essor de la tablette s'accompagne d'une vague de multi équipement dans les foyers. Les foyers multi équipés en micro informatique sont passés de 5,2 millions à 9,4 millions en 3 ans, alors que les foyers mono équipés ont eu tendance à stagner. Enfin, le prix moyen de la tablette s'est effondré de -22% à 325 Euros, alors que dans le même temps celui d'un PC a pour la première fois progressé de +2% à 575 Euros. Des signes qui ne trompent pas et qui montrent que l'industrie est à la recherche d'une plus grande valorisation de ses produits. Windows 8 et le développement du tactile sur les notebooks pourraient rebattre les cartes dès 2013.

Par ailleurs, 720 millions de Smartphones ont été vendus en 2012 à travers le monde (+50%), dont près de 100 millions en Europe de l'Ouest (+25%). Et la France suit la même tendance avec 13,5 millions de Smartphones vendus en 2012, soit une progression de 18%.

Au total, la consommation de biens techniques a marqué une nouvelle fois le pas cette année en France, avec un recul de 6% du chiffre d'affaires à 15,8 Milliards d'Euros. "Si cette tendance est comparable à 2011, l'année 2012 semble pourtant augurer d'un tournant. Les biens techniques s'engagent dans une nouvelle voie, marquée par la contraction des volumes de ventes mais partiellement compensée par des achats désormais mieux valorisés", souligne François Klipfel, Directeur Général Adjoint chez GfK Consumer Choices France.

GfK ajoute, qu'après une année de fortes perturbations, l'ensemble des biens techniques devrait renouer avec une certaine accalmie. Le chiffre d'affaires 2013 devrait atteindre 15,7 Milliards d'Euros, soit une baisse modérée de l'ordre de 1,6%. "Une accalmie en apparence car les mouvements de fonds constatés sur 2012 ne sont pas terminés, mais leurs impacts seront un peu plus lissés. Le consommateur sera suivi à la loupe, tant dans son parcours d'achat, toujours plus complexe que dans ses usages qui guideront encore un peu plus ses choix face à la technicité des produits".