La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 674,48
    +652,44 (+1,92 %)
     
  • Nasdaq

    15 369,02
    +114,97 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 753,37
    -182,25 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1302
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    23 788,93
    +130,01 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    49 941,80
    -1 569,47 (-3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 434,30
    -4,59 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    4 582,90
    +69,86 (+1,55 %)
     

High Power Exploration annonce les résultats positifs de son étude de préfaisabilité pour le projet de minerai de fer du Nimba en République de Guinée

·8 min de lecture

L’étude confirme la viabilité de l’exploitation du gisement de minerai de fer du Nimba, minerai d’une grande pureté, à faible taux d’impureté et à expédition directe

L’étude de faisabilité devrait être achevée début 2023

NEW YORK & CONAKRY, République de Guinée, November 11, 2021--(BUSINESS WIRE)--Guy de Selliers, le président de la Société des Mines de Fer de Guinée (SMFG) et Mamady Youla, le PDG de la SMFG, ont annoncé aujourd’hui les résultats positifs de l’étude de préfaisabilité du projet de minerai de fer du Nimba en Guinée (PFS 2021). La SMFG appartient à 85 % à High Power Exploration (HPX).

L’étude de préfaisabilité conduite par la société d’ingénierie indépendante Hatch Ltd de Toronto, au Canada, a évalué le projet de développement d’une mine et d’une infrastructure ferroviaire et portuaire permettant d’exporter jusqu’à 30 millions de tonnes par an (Mtpa) de minerai par voie ferroviaire depuis le site du projet Nimba en Guinée jusqu’au port de Buchanan, en passant par le Liberia. L’équipe dirigée par Hatch comprenait SRK Consulting (UK) Limited, Fluor Corporation, Golder Associates, China Harbour Engineering Company Limited, China Railway Liuyuan Group Co. Ltd et CCCC First Harbour Consultants Co. Ltd.

Les points forts de l’étude sont les suivants :

  • Un taux de rendement robuste sur la base d’un prix de référence à long terme estimé à 76 dollars US la tonne ($/t) pour le minerai de fer, à comparer avec le prix actuel au comptant qui dépasse 94 dollars US la tonne. Ce cours instantané ne tient pas compte de la majoration actuelle payée pour le type de minerai de fer de haute qualité qui sera produit au Nimba, soit environ 18 % en moyenne.

  • Au total, le coût de développement du projet est estimé à 2,77 milliards de dollars US (y compris les coûts d’investissement directs plus tous les frais d’ingénierie, coûts des propriétaires, imprévus et taxes).

  • Les coûts d’investissement directs pour le développement ferroviaire et portuaire au Liberia sont estimés à plus de 600 millions de dollars US.

  • Les coûts d’exploitation du projet sont estimés à moins de 18 USD/tonne.

  • L’étude de préfaisabilité prévoit que la construction débutera en 2023.

L’estimation des coûts d’exploitation suppose, entre autres, que des droits d’accès seront payés au gouvernement du Liberia, en tant que propriétaire de la ligne ferroviaire existante (actuellement exploitée par ArcelorMittal Liberia), conformément aux principes internationaux établis. Des autorisations officielles juridiquement valides pour le transport du minerai à travers le Liberia ont été accordées par le gouvernement guinéen en décembre 2020 et par le gouvernement libérien en août 2021. Les paramètres exacts de cet accord d’accès non-discriminatoire pour de multiples usagers sont en cours de négociation.

Dans le cadre du plan de développement défini dans l’étude de préfaisabilité, d’importants investissements supplémentaires dans les infrastructures seront réalisés au Liberia par la filiale Ivanhoe Liberia afin de faciliter le transport du minerai vers le port de Buchanan depuis le site de la mine. Cela inclut l’expansion de la capacité de l’infrastructure ferroviaire existante entre Tokadeh et le port de Buchanan, au Liberia, qui s’étend sur environ 243 kilomètres et comprend la réhabilitation de cette infrastructure ferroviaire le long d’une voie désaffectée allant de Tokadeh à Yekepa, ainsi qu’une expansion considérable du port de Buchanan grâce à la construction d’un nouveau quai et d’installations de manutention du minerai. La réhabilitation du chemin de fer envisage également le transport ferroviaire de passagers et de marchandises légères, susceptibles de contribuer de manière importante au commerce régional et au développement économique.

Le développement du Projet de fer du Nimba devrait permettre la création de 2 000 emplois permanents directs, dont environ 1 500 en Guinée et 500 au Liberia, et d’emplois secondaires indirects dans ces deux pays. En tant que tel, le Projet sera un catalyseur du développement régional, avec des bénéfices sociaux durables à long terme en matière de santé, d’éducation, de formation professionnelle et d’entrepreneuriat.

Guy de Selliers, le président de la SMFG, a déclaré : « Le gisement de minerai de fer du Nimba est réputé pour sa qualité très élevée et pour sa proximité à des infrastructures existantes. L’acheminement du minerai de fer à haute teneur et à faible taux d’impureté du projet vers les marchés mondiaux, qui recherchent ce type de minerai pour fabriquer de l’acier à faible empreinte carbone, nécessitera un accès aux infrastructures de transport libériennes. Nous sommes convaincus que des accords satisfaisants seront conclus à cette fin avec le gouvernement du Liberia, qui est pleinement conscient des avantages considérables de ce projet pour le peuple libérien, et qui contribuera à faire de cette partie de l’Afrique de l’Ouest une importante zone de production de minerai de fer, pour le bénéfice des parties prenantes locales et régionales, tant en Guinée qu’au Liberia. »

Les droits sur le projet de minerai de fer du Nimba sont détenus par la SMFG, filiale de HPX. HPX est une société américaine financièrement solide, fondée par Robert Friedland et Ivanhoe Capital Corporation. Au cours d’une carrière de plusieurs décennies, M. Friedland a découvert et valorisé quelques-unes des plus grandes et des plus importantes mines du monde. Il est actuellement coprésident exécutif d’Ivanhoe Mines Ltd, qui a récemment mis en exploitation commerciale le gisement de cuivre à très haute teneur de Kamoa-Kakula, en République démocratique du Congo, aujourd’hui classé quatrième gisement de cuivre au monde. Ivanhoe Mines met également en place le projet Platreef en Afrique du Sud, qui, à son taux de production final prévu, deviendrait la plus grande mine primaire de métaux du groupe du platine au monde.

HPX a mobilisé un financement par actions de 200 millions de dollars US en 2021 auprès de plusieurs grands investisseurs institutionnels américains et internationaux.

Le projet de minerai de fer du Nimba est situé dans les monts Nimba, dans le sud-est de la Guinée, à proximité des frontières libérienne et ivoirienne. Il s’agit d’un gisement de premier niveau recelant du minerai à expédition directe de très haute qualité et avec peu d’impuretés. Il est considéré comme l’une des meilleures sources de minerai de fer non développées au monde. L’utilisation de ce minerai à haute teneur est un élément essentiel de la lutte pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre au cours du processus de fabrication de l’acier.

La mine envisagée dans l’étude sera adjacente à un site du Patrimoine mondial de l’Unesco dans une zone qui a été réservée pour le développement minier par le gouvernement guinéen, dans un accord officiel conclu avec l’Unesco. Il est non seulement prévu de minimiser l’impact de l’exploitation minière dans la zone tampon entourant le site mais aussi de renforcer la protection du site du Patrimoine mondial lui-même. Cet objectif sera atteint en soutenant les mesures de conservation déjà en place et en continuant à soutenir les autorités gouvernementales et les ONG engagées dans la protection de la chaîne des monts Nimba. Le projet créera une nouvelle référence en matière d’activités minières responsables sur le plan environnemental et social.

Mamady Youla, le PDG de la SMFG, a déclaré : « Nous avons réalisé une étude de préfaisabilité d’un très haut niveau. Elle fournit une feuille de route claire pour le développement de notre projet. Nous serons, toutefois, très attentifs aux défis environnementaux inhérents à ce projet, étant donné son emplacement dans la chaîne des monts Nimba. L’évaluation de l’impact environnemental et social en cours d’élaboration pour la Guinée et le Liberia utilise les méthodes des meilleures pratiques du secteur, démontrant ainsi à toutes nos parties prenantes les efforts que nous déployons pour protéger, préserver et améliorer l’environnement dans lequel le projet sera exploité. »

Au début de l’année 2021, l’agence MIGA, membre du Groupe de la Banque mondiale, a fourni une assurance contre les risques politiques pour la phase de développement du projet de minerai de fer du Nimba. Les contrats couvrent les risques politiques qui pourraient survenir tant en Guinée qu’au Liberia pendant la phase d’étude du Projet. La MIGA est basée à Washington DC et fournit une assurance contre les risques politiques pour des projets dans un large éventail de secteurs dans les pays membres en développement, dans toutes les régions du monde.

À propos de nous

HPX est une société privée d’exploration et de développement minier domiciliée aux États-Unis. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.hpxploration.com.

La SMFG est une entreprise minière domiciliée en Guinée. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.smfg.com.

Ivanhoe Liberia SA est une entreprise minière de droit libérien. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.ivanhoeliberia.com.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211110006445/fr/

Contacts

Finsbury Glover Hering
HPX-LON@finsbury.com

James Gray
james.gray@fgh.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles