La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 965,80
    -190,89 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 909,14
    -204,65 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0723
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 231,97
    -302,41 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,86
    -12,03 (-2,24 %)
     
  • S&P 500

    4 117,81
    -46,19 (-1,11 %)
     

Comment la hi-fi tricolore s'est tournée vers le luxe pour gagner la bataille du streaming musical

Focal près de Saint-Etienne, Cabasse à Brest, Triangle à Soissons… Les spécialistes français du matériel audio ont pris la mesure du streaming. En jouant le haut de gamme.

Régulièrement, la tranquillité du vaste atelier est troublée par une succession de sons, montant du très grave au très aigu en moins d'une seconde. Chez Focal, le champion français du matériel hi-fi haut de gamme, tous les haut-parleurs, conçus et fabriqués sur place, passent un test de qualité avant de quitter l'usine.

Les 250 personnes travaillant sur le site de La Talaudière, près de Saint-Etienne (Loire), ne semblent plus prêter l'oreille à ses bruits répétitifs. Ils sont concentrés sur des produits de haute technologie encore largement conçus de façon artisanale: de nombreuses opérations sont réalisées à la main, comme le montage des boomers, haut-parleurs reproduisant les graves, ou celui des tweeters, pour les aigus. C'est en misant sur la carte de l'excellence que la hi-fi française a pu maintenir sa production dans l'Hexagone.

Fabrication d\'enceintes acoustiques et de haut-parleurs dans l\'usine Focal à Saint-Etienne.
            
            Les chiffres d\'affaires des spécialistes sont en forte progression depuis la crise du Covid. Le panier moyen des acheteurs aussi.
Fabrication d\'enceintes acoustiques et de haut-parleurs dans l\'usine Focal à Saint-Etienne. Les chiffres d\'affaires des spécialistes sont en forte progression depuis la crise du Covid. Le panier moyen des acheteurs aussi.

Fabrication d'enceintes acoustiques et de haut-parleurs dans l'usine Focal à Saint-Etienne. (B. Amsellem/Divergence)

Clientèle de luxe

"L'âge d'or de la hi-fi est derrière nous, tempère Cédric Boutonet, patron de Focal depuis deux ans après son acquisition par le fonds Alpha Private Equity. La moyenne d'âge des clients était élevée, issus d'une génération qui sacralisait la musique dans les années 1970 et 1980." Plutôt que de mener une bataille perdue d'avance contre l'arrivée massive du MP3 au début des années 2000 dégradant l'exigence de qualité sonore, Focal a choisi de faire évoluer sa clientèle.

"Nous avons repositionné la marque pour aller vers le luxe plutôt que vers le seul amateur audiophile." Le panier moyen d'un acheteur de deux enceintes et d'un système de lecture est ainsi passé de 7.500 euros en 2018 à 24.000 euros en 2020. Le chiffre d'affaires s'emballe pour le groupe VerVent qui détient l'entreprise stéphanoise et la marque britannique Naim. De 110 millions d'euros en 2019, il a grimpé à 144 millions en 2022, porté durant la pandémie par l'appétence pour l'équipement de la maison et par la multiplication d'ouverture[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi