Publicité
La bourse ferme dans 6 h 45 min
  • CAC 40

    8 132,85
    -63,11 (-0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 046,06
    -28,28 (-0,56 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0865
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 419,50
    -19,00 (-0,78 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 240,36
    +3 704,31 (+6,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 524,92
    +36,38 (+2,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,16
    -0,64 (-0,80 %)
     
  • DAX

    18 696,93
    -72,03 (-0,38 %)
     
  • FTSE 100

    8 388,13
    -36,07 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2708
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Le HHC, cette drogue dérivée du cannabis, c'est quoi exactement ?

On en trouve dans des bonbons, des tisanes, et d'autres produits vendus dans des boutiques de CBD : il est composé de trois lettres, lui aussi, mais présente des effets bien plus puissants, il s'agit du HHC. Comme le rappelle Libération, il est proche du cannabis en terme d'effets, mais n'est pas naturel, il s'agit d'une drogue de synthèse. Explications.

D'où vient le HHC?

Le HHC est connu depuis 1940, il a été synthétisé à partir du cannabidiol par un chimiste américain, souligne 20 Minutes. Lorsqu'on chauffe le cannabidiol, ou encore si on lui ajoute de l'hydrogène, l'opération chimique donne naissance à une poudre (le HHC) qui peut être ajoutée à de l'huile ou à un liquide. Nicolas Authier, médecin psychiatre au CHU de Clermont et spécialiste de l'usage médical de la plante, explique à Libération que lorsque la synthèse est effectuée, on ne peut garantir que le produit soit pur à 100%.

Quels sont les effets et les risques du HHC?

En terme d'effets, le HHC n'a rien à voir avec le CBD, il peut même être, comme ses cousins le Boudha Blue ou le Spice, plus fort que le THC (Tétrahydrocannabinol, la substance active du cannabis). De fait, il entraîne des effets neuropsychiques, explique un psychiatre addictologue auprès de BFMTV : sensation de planer, perte de contrôle, des réflexes, désinhibition,... mais aussi crises d'angoisses (plus fortes qu'avec le THC) et un impact cardiovasculaire, (...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Topsante.com

Lingettes, produits “désinfectants” : attention à ne pas trop les utiliser
Allergie aux arachides : un patch pour soigner l'allergie chez les moins de 3 ans
Cancer du pancréas : un vaccin prometteur pour éviter les récidives
Bientôt un remède contre la surdité ?
Vous attirez toujours les moustiques ? Et si vous changiez de gel douche ?