Marchés français ouverture 8 h 22 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0093
    -0,0087 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 125,98
    -162,26 (-0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Les heures sup des policiers de Macron payées deux fois ?

Les policiers du Groupe de sécurité rapprochée de la présidence de la République (GSPR) ont-ils un traitement de faveur ? Dans une note de blog du 19 juillet dernier, René Dosière, spécialiste du budget de l’Elysée, tire les principaux enseignements du récent rapport de la Cour des comptes sur les comptes et la gestion des services de la présidence de la République. Selon l’ex-député socialiste, la principale difficulté soulevée par les Sages de la rue Cambon a trait au régime indemnitaire particulier de compensation des heures supplémentaires dont bénéficie la trentaine de policiers du GSPR, un service qui emploie un total de 78 personnes, gendarmes compris.

Ces flics d’élite, qui accompagnent Emmanuel Macron dans tous ses déplacements, doivent bien évidemment faire preuve d’une disponibilité totale. En contrepartie, l’organisation de leur temps de travail prévoit le paiement d’heures supplémentaires majorées en plus de leur traitement de base. C’est le ministère de l’Intérieur, leur administration d’origine, qui s’en acquitte. Jusque là, rien d’anormal.

Le problème, c’est que les politiciens en question touchent, en parallèle, des indemnités de sujétion particulière (ISP), un complément de salaire sous forme de primes, que l’Elysée verse à la plupart des fonctionnaires du Palais, notamment pour compenser la disponibilité qu’exige leur activité. “Les policiers de l’Elysée sont payés deux fois”, en conclut René Dosière. De son côté, la Cour des comptes, qui avait déjà tiré la sonnette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tour de France : ces vélos qui coûtent une petite fortune
Audiovisuel public : la suppression de la redevance validée par les députés, remplacée par un prélèvement d’une fraction de TVA
Santé : la révolution de l'ARN messager ne fait que commencer
Loi pouvoir d'achat : voici les conditions posées par les Républicains pour voter les textes
Crise alimentaire : l'Union africaine "se félicite" de l'accord entre la Russie et l'Ukraine pour débloquer les céréales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles