La bourse ferme dans 6 h 33 min
  • CAC 40

    5 798,16
    +5,37 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 705,53
    -1,09 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2016
    -0,0043 (-0,36 %)
     
  • Gold future

    1 723,50
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    40 919,29
    +1 394,22 (+3,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    988,64
    +1,99 (+0,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,59
    -0,05 (-0,08 %)
     
  • DAX

    14 033,49
    +20,67 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    6 607,20
    +18,67 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3873
    -0,0048 (-0,34 %)
     

Herta devant la justice après la mort d'un enfant qui s'était étouffé avec une saucisse

·2 min de lecture

La société Herta, poursuivie pour homicide involontaire après la mort en 2014 du petit Lilian, qui s'était étouffé avec un bout de saucisse Knacki, comparaît lundi devant le tribunal correctionnel de Dax.

La société Herta, poursuivie pour homicide involontaire après la mort en 2014 du petit Lilian, qui s'était étouffé avec un bout de saucisse Knacki, comparaît lundi devant le tribunal correctionnel de Dax. Herta dont le président Arnaud de Belloy sera présent à l'audience, est attaqué en justice par Florence et Vincent Lerbey, pour "homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence" posée par le Code de la Consommation. Ils ne veulent pas qu'un tel drame se reproduise.

Leur fils de 2 ans et 11 mois est mort le 11 août 2014 dans un camping de Messanges, sur la côte landaise, où la famille bordelaise séjournait en mobil-home. Ce jour-là, au retour de plage avec un couple d'amis et leurs enfants, la maman prépare le repas pour les petits. Au menu, haricots verts et saucisses Knacki qu'elle coupe en rondelles. Après quelques bouchées, Lilian se lève, se prend la gorge entre les mains, il s'étouffe. Florence Lerbey alerte aussitôt son mari et son amie, infirmière anesthésiste. Celle-ci essaie d'enlever le morceau de la gorge du petit, de le faire tousser, pratique la manœuvre de Heimlich et lui tape dans le dos en le maintenant à plat ventre sur ses genoux pendant que la maman appelle le 15.

Une matière qui peut "coller à la trachée"

Le papa le prend aussi par les pieds, la tête en bas. Rien n'y fait. C'est l'arrêt cardiaque. Le morceau de saucisse finit par être ôté par l'infirmière grâce à une pince spéciale, à l'arrivée des pompiers. Mais ni eux ni le Samu n'arriveront à faire repartir le cœur de l'enfant. Si les parents de Lilian ont finalement porté plainte contre Herta, "ce n'est pas pour de l'argent mais pour qu'il y ait une prise de conscience des consommateurs(...)


Lire la suite sur Paris Match