La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 741,83
    +719,79 (+2,12 %)
     
  • Nasdaq

    15 402,83
    +148,78 (+0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 753,37
    -182,25 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    23 788,93
    +130,01 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    50 251,97
    -1 017,75 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,88
    +3,99 (+0,28 %)
     
  • S&P 500

    4 591,68
    +78,64 (+1,74 %)
     

Hermeus dévoile son premier prototype d’avion hypersonique

·2 min de lecture

Transporter des passagers à une vitesse cinq fois supérieure à celle du son, voici l’ambition de la société américaine Hermeus. Soutenue financièrement par l’US Air Force, elle vient de dévoiler sur un aéroport d’Atlanta le prototype de son premier avion hypersonique, le Quarterhorse. Il s’agit d’un appareil non volant, mais lors de la présentation il était doté d’un réacteur fonctionnel qui a été poussé au maximum de son potentiel au sol. Pour le moment, l’aéronef que l’on peut apparenter à un drone mesure 12 mètres de long. Il est plus grand que le Boeing X-51 ou encore le tout petit X-43. Contrairement à ces derniers, il pourra décoller et se poser sur des pistes conventionnelles. Les prochains essais en vol vont permettre de valider son moteur-fusée TBCC fait maison. Il est alimenté à la fois par du carburant et du comburant.

L'avionneur Hermeus a dévoilé un prototype hypersonique non volant et a fait fonctionner son moteur-fusée à plein régime. © Hermeus

Un avion de transport pour 2030

Le moteur devrait lui permettre d’atteindre des vitesses comprises entre Mach 3 et Mach 5 lors de ses vols d'essais programmés pour 2024, selon Hermeus. La turbine se base sur le turboréacteur General Electric J85 qui équipe depuis 1960 plusieurs avions de chasse et civils. Pour le moment TBCC a été testé uniquement au sol. En attendant ses premiers vols, la société rappelle qu'elle ambitionne de créer un avion capable d’emporter 20 personnes à la vitesse de Mach 5 d’ici la fin de la décennie.

Hermeus n'est pas seul à concevoir ce type de moteur hypersonique. Pratt & Whitney en développe un appelé Metacomet. Il est basé sur le moteur J58 qui propulsait le SR-71 Blackbird à Mach 3,4. De son côté, le Britannique Reaction Engines teste des éléments clés de son moteur-fusée Sabre. Enfin, Hypersonix a effectué des tests en soufflerie et prévoit de commencer les essais de son moteur Spartan Scramjet l'année prochaine. Ce dernier devrait pouvoir atteindre Mach 12 et équiper un avion...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles