Marchés français ouverture 7 h 58 min

Hermès International : Résultats 2019

Hermès International

HERMÈS

Croissance exceptionnelle des ventes et des résultats en 2019
Le chiffre d’affaires progresse de 15 % à taux de change courants et 12 % à taux constants
Le résultat opérationnel courant1, en progression de 13 %, atteint 2,3 Mds€, soit 34 % des ventes

Paris, le 26 février 2020

En 2019, le chiffre d'affaires consolidé du groupe s’élève à 6 883 M€. Il progresse de +15 % à taux de change courants et de +12 % à taux de change constants. Le résultat opérationnel courant1, en croissance de 13 %, s’élève à 2 339 M€ (34,0 % des ventes). Le résultat net atteint 1 528 M€ (22,2 % des ventes).

Axel Dumas, Gérant d’Hermès, a déclaré : « Hermès a réalisé des performances particulièrement remarquables cette année, grâce à une croissance équilibrée dans tous les métiers et toutes les zones géographiques. Cette dynamique solide s’appuie sur notre modèle artisanal, sur l’intégration du réseau de distribution et sur une créativité foisonnante. Ces résultats sont le fruit de l’engagement et du talent des femmes et des hommes d’Hermès. »

Sur l’année 2019, toutes les zones géographiques sont en forte croissance
(données à taux de change constants, sauf indication explicite)

Le chiffre d’affaires réalisé en 2019 dans les magasins du groupe (+13 %) est particulièrement soutenu, et s’appuie sur une croissance dans toutes les zones géographiques. Hermès a poursuivi le développement qualitatif de son réseau de distribution, tant par les ouvertures de magasins que par les rénovations et agrandissements d’une vingtaine d’entre eux.

  • L’Asie hors Japon (+18 %) poursuit sa forte croissance en Grande Chine, malgré l’impact des évènements à Hong Kong au dernier trimestre, ainsi que dans les pays d’Asie du sud. Les magasins de Qingdao en Chine et de Hyundai en Corée ont été agrandis et rouverts en décembre, après les ouvertures de Xiamen en Chine et de Phuket Floresta en Thaïlande plus tôt dans l’année. Hermès poursuit avec succès le développement de sa plateforme e-commerce, déployée en octobre à Singapour et en Malaisie.
  • Le Japon (+8 %) est en progression, avec une fin d’année impactée par les anticipations d’achats liées à la hausse de TVA en octobre. La nouvelle plateforme hermes.jp avait été inaugurée en juin.
  • L’Amérique (+12 %) confirme sa belle dynamique dans l’ensemble de la zone. Après les ouvertures récentes dans les quartiers de Meatpacking à New York et de Waikiki à Honolulu, le magasin de San Francisco, agrandi, a été rouvert en novembre, confirmant une croissance dynamique tant aux États-Unis que dans les autres pays de la région.
  • L’Europe hors France (+8 %) réalise une solide performance, portée notamment par le Royaume-Uni et l’Italie. Hermès a ouvert son premier magasin à Varsovie en Pologne en novembre, nouveau pays pour la maison. La France (+8 %) est en progression, malgré l’impact négatif des évènements de fin d’année.


Activité à fin décembre par métier
(données à taux de change constants, sauf indication explicite)

Tous les métiers sont en croissance, avec une performance remarquable des métiers Vêtement & Accessoires et Bijouterie.

La Maroquinerie-Sellerie (+11 %) bénéficie d’une demande soutenue, tant sur les classiques réinventés que sur les nouveaux modèles comme les sacs Mosaïque, 24/24 ou Twins. L’augmentation des capacités de production se poursuit, avec la montée en puissance de la Manufacture de l’Allan et le lancement des travaux des maroquineries de Guyenne et de Montereau, dont l’achèvement est prévu en 2020. Une nouvelle maroquinerie sera construite à Louviers à l’horizon 2021. Un nouveau site dans les Ardennes, annoncé pour 2022, deviendra la 21e maroquinerie du groupe, renforçant l’ancrage territorial en France et la création de valeur sociale.

La division Vêtement et Accessoires (+17 %) confirme sa très belle dynamique, portée par le succès des collections de prêt-à-porter féminin et masculin, des accessoires de mode et en particulier des chaussures.

Le métier Soie et Textiles (+7,5 %) est en croissance, avec des collections qui allient diversité des matières et richesse des créations tant par leurs dessins, leurs nouveaux formats que par leurs matières et leurs techniques. Les collections printemps-été et automne-hiver 2019 ont rencontré un vif succès.

Les Parfums (+4 %) progressent, portés notamment par le succès de Terre d’Hermès et de Twilly d’Hermès, ainsi que par les nouveautés Un Jardin sur la Lagune et Twilly d’Hermès Eau poivrée. L’esprit d’entreprendre de la maison continue de s’exprimer en 2020 avec le lancement d’un nouveau métier, la Beauté Hermès.

L’Horlogerie (+12 %) montre une solide performance des ventes qui reflète la créativité des collections et la sélectivité de son réseau. La nouvelle montre féminine Galop d’Hermès a reçu un bel accueil, et l’horlogerie Hermès a été récompensée pour la quatrième fois en novembre au Grand Prix de l’Horlogerie de Genève pour la montre Arceau L’heure de la lune.

Les Autres métiers Hermès (+20 %), qui regroupent la Bijouterie, l’Art de vivre et les Arts de la Table Hermès, sont en forte hausse, avec une belle progression de la Bijouterie, et en particulier la joaillerie, qui s’illustre avec la collection Black to Light.

Forte progression des résultats2 en 2019

Le résultat opérationnel courant progresse de 13 % et s’élève à 2 339 M€ contre 2 075 M€ en 2018. La rentabilité opérationnelle courante, proche des plus hauts niveaux historiques, atteint 34,0 %, contre 34,8 % en 2018 en raison de l’impact défavorable des couvertures de change.

Le résultat net consolidé part du groupe s’élève à 1 528 M€ contre 1 405 M€ à fin décembre 2018, soit +9 %. Retraité de la plus-value non courante relative à la cession des murs de l’ancien magasin du Galleria à Hong Kong en 2018, le résultat net progresse de +13 %.

Les investissements opérationnels s’élèvent à 478 M€ et le cash flow disponible ajusté3 atteint 1 406 M€.

Après versement du dividende ordinaire (474 M€), la trésorerie nette retraitée progresse de 946 M€ et s’élève à 4 562 M€ contre 3 615 M€ au 31 décembre 2018.

Hermès International a procédé en 2019 au rachat de 84 757 actions pour 52,4 M€, hors mouvements réalisés dans le cadre du contrat de liquidité.

Croissance des effectifs

Le groupe Hermès poursuit ses recrutements et a renforcé ses effectifs d’environ 1 100 personnes. Fin 2019 le groupe employait 15 417 personnes, dont 9 522 en France.

Fidèle à sa volonté et à son engagement de partager les fruits de la croissance avec celles et ceux qui y contribuent au quotidien, Hermès distribuera une prime de 1 500 € au titre des bons résultats 2019 à l’ensemble de ses collaborateurs après avoir annoncé en juillet 2019 un nouveau plan d’attribution gratuite d’actions au profit de tous les salariés.

Perspectives

À moyen terme, malgré les incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d’affaires à taux constants ambitieux.

Fière de son modèle artisanal, Hermès rend hommage, en 2020, à l’extraordinaire outil qu’est la main de l’homme tout autant qu’à l’ingéniosité qui anime chacun des artisans de la maison. Car c’est bien cette alliance qui caractérise l’esprit d’innovation chez Hermès, Le geste innovant.

Grâce à son modèle d’entreprise unique, Hermès poursuit sa stratégie de développement à long terme fondée sur la créativité, la maîtrise des savoir-faire et une communication originale.

Proposition de dividende

Lors de l'Assemblée générale du 24 avril 2020, il sera proposé de fixer le dividende à 5,00 € par action. L’acompte de 1,50 € qui sera versé le 5 mars 2020 viendra en déduction du dividende qui sera décidé par l’Assemblée générale.

Prochains événements :

  • 23 avril 2020 : publication du Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2020
  • 24 avril 2020 : Assemblée générale des actionnaires
  • 30 juillet 2020 : publication des Résultats semestriels 2020

Le communiqué de presse et la présentation des Résultats 2019 sont disponibles sur le site Internet du Groupe : https://finance.hermes.com

Lors du Conseil de surveillance du 25 février 2020, la Gérance a présenté les comptes audités de l’exercice 2019. Les procédures d’audit ont été effectuées et le rapport d’audit est en cours d’émission. Les comptes consolidés complets seront disponibles au plus tard le 31 mars 2020 à l’adresse suivante https://finance.hermes.com ainsi que sur le site de l’AMF : www.amf-france.org .


 

CHIFFRES CLÉS 2019


(en millions d'euros) 2019 2018 retraité *
     
Chiffre d'affaires 6 883 5 966
Croissance à taux courant vs n-1 15,4 % 7,5 %
Croissance à taux constant vs n-1 (1) 12,4 % 10,4 %
     
Résultat opérationnel courant (2) 2 339 2 075
en % du Chiffre d'affaires 34,0 % 34,8 %
     
Résultat opérationnel 2 339 2 128
en % du Chiffre d'affaires 34,0 % 35,7 %
     
Résultat net - Part du groupe 1 528 1 405
en % du Chiffre d'affaires 22,2 % 23,6 %
     
Capacité d'autofinancement 2 063 1 863
     
Investissements opérationnels 478 312
     
Cash Flow disponible ajusté (3) 1 406 1 447
     
Capitaux propres - Part du groupe 6 568 5 470
     
Trésorerie nette IFRS (4) 4 372 3 465
     
Trésorerie nette retraitée (5) 4 562 3 615
     
Effectifs (en nombre de personnes) 15 417 14 284

*les retraitements sur 2018 concernent l’application rétrospective de la norme IFRS16 relative aux contrats de location

(1) La croissance à taux constants est calculée en appliquant au chiffre d’affaires de la période, pour chaque devise, les taux de change moyens de la période précédente.

(2) Le résultat opérationnel courant est l’un des principaux indicateurs de performance suivi par la Direction générale du groupe. Il correspond au résultat opérationnel hors éléments non récurrents ayant un impact significatif de nature à affecter la compréhension de la performance économique du groupe. 

(3) Le cash flow disponible ajusté correspond à la somme de la capacité d'autofinancement et de la variation du besoin en fonds de roulement, diminuée des investissements opérationnels et du remboursement des dettes de loyers, conformément au tableau IFRS des flux de trésorerie.

(4) La trésorerie nette IFRS comprend les liquidités et les valeurs mobilières de placement, minorées des découverts bancaires et des dettes à court terme. Elle n’inclut pas les dettes de loyers comptabilisées en application d’IFRS16.

(5) La trésorerie nette retraitée inclut les placements de trésorerie qui ne répondent pas aux critères IFRS d’équivalents de trésorerie notamment en raison de leur maturité supérieure à 3 mois à l’origine.


Chiffre d’affaires par Zone GÉographique 1

 

    À fin décembre Évolutions
En M€   2019 2018 Publiées à taux de change constants
France   867,3 802,2 8,1 % 8,1 %
Europe (hors France)   1 201,9 1 106,5 8,6 % 8,1 %
Total Europe   2 069,1 1 908,7 8,4 % 8,1 %
Japon   864,0 748,3 15,5 % 8,2 %
Asie-Pacifique (hors Japon)   2 589,6 2 142,4 20,9 % 17,8 %
Total Asie   3 453,6 2 890,7 19,5 % 15,3 %
Amériques   1 240,7 1 058,6 17,2 % 12,0 %
Autres   120,0 108,1 11,0 % 10,9 %
TOTAL   6 883,4 5 966,1 15,4 % 12,4 %


    4ème trimestre Évolutions
En M€   2019 2018 Publiées à taux de change constants
France   244,0 214,9 13,5 % 13,5 %
Europe (hors France)   343,4 322,0 6,6 % 5,5 %
Total Europe   587,4 536,9 9,4 % 8,7 %
Japon   237,3 222,2 6,8 % (0,1) %
Asie-Pacifique (hors Japon)   642,7 550,5 16,7 % 14,3 %
Total Asie   880,1 772,7 13,9 % 10,2 %
Amériques   374,0 310,7 20,4 % 16,8 %
Autres   29,9 29,9 (0,1) % (0,2) %
TOTAL   1 871,3 1 650,2 13,4 % 10,7 %

1 Ventes par destination


Chiffre d’affaires par MÉtier

 

    À fin décembre Évolutions
En M€   2019 2018 Publiées à taux de change constants
Maroquinerie-Sellerie 1   3 414,3 2 975,8 14,7 % 11,3 %
Vêtement et Accessoires 2   1 574,2 1 310,4 20,1 % 17,1 %
Soie et Textiles   592,5 536,9 10,3 % 7,5 %
Autres métiers Hermès 3   524,9 424,7 23,6 % 20,4 %
Parfums   325,9 311,7 4,6 % 4,1 %
Horlogerie   193,4 168,6 14,7 % 11,6 %
Autres produits 4   258,2 238,0 8,5 % 7,0 %
TOTAL   6 883,4 5 966,1 15,4 % 12,4 %


    4ème trimestre Évolutions
En M€   2019 2018 Publiées à taux de change constants
Maroquinerie-Sellerie 1   922,0 820,7 12,3 % 9,4 %
Vêtement et Accessoires 2   399,4 335,5 19,1 % 16,5 %
Soie et Textiles   189,0 173,5 8,9 % 6,3 %
Autres métiers Hermès 3   144,3 120,7 19,5 % 16,8 %
Parfums   79,9 73,3 9,0 % 8,5 %
Horlogerie   54,4 50,3 8,1 % 5,4 %
Autres produits 4   82,4 76,2 8,1 % 6,4 %
TOTAL   1 871,3 1 650,2 13,4 % 10,7 %

1 Le métier « Maroquinerie-Sellerie » comprend les sacs, l’équitation, les agendas et la petite maroquinerie.
2 Le métier « Vêtement et Accessoires » comprend le vêtement, masculin et féminin, les ceintures, les accessoires bijoux, les gants, les chapeaux et les chaussures Hermès.
3 Les « Autres métiers Hermès » regroupent la Bijouterie et les produits Hermès Maison (Art de vivre et Arts de la Table Hermès).
4 Les « Autres produits » comprennent les activités de production réalisées pour le compte de marques hors groupe (impression textile, tannage…) ainsi que les produits John Lobb, Saint-Louis, Puiforcat et Shang Xia.


ANNEXE - EXTRAIT DES Comptes consolidés

Les comptes consolidés de l’exercice, y compris l’annexe, seront disponibles fin mars 2020 sur le site internet https://finance.hermes.com, avec les autres éléments du Rapport Financier Annuel.

Compte de résultat consolidé

En millions d’euros 2019 2018 retraité 1
Chiffre d'affaires 6 883,4 5 966,1
Coût des ventes (2 124,9) (1 791,8)
Marge brute 4 758,5 4 174,3
Frais administratifs et commerciaux (1 815,7) (1 562,3)
Autres produits et charges (604,0) (536,7)
Résultat opérationnel courant 2 338,9 2 075,3
Autres produits et charges non courants - 52,7
Résultat opérationnel 2 338,9 2 128,0
Résultat financier (68,6) (61,8)
Résultat avant impôt 2 270,3 2 066,2
Impôt sur les résultats (751,0) (672,2)
Part dans le résultat des entreprises associées 15,9 16,6
Résultat net de l’ensemble consolidé 1 535,3 1 410,6
Part revenant aux intérêts non contrôlés (7,0) (5,1)
Résultat net - part du groupe 1 528,2 1 405,5
Résultat net par action (en euros) 14,66 13,48
Résultat net dilué par action (en euros) 14,55 13,40

(1)     Y compris impact de la norme IFRS 16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS 8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018.

État du résultat global consolidé

En millions d’euros 2019 2018 retraité 1
Résultat net de l’ensemble consolidé 1 535,3 1 410,6
Variation des écarts de conversion 2 50,1 74,8
Couvertures des flux de trésorerie futurs en devises 2 3 2,8 (76,8)
▪  variation de juste valeur (32,9) (37,6)
▪  recyclage en résultat 35,7 (39,3)
Actifs évalués à la juste valeur 3 - 27,6
Engagements envers le personnel : variation de valeur liée aux écarts actuariels 3 (36,0) 5,5
Résultat global net 1 552,2 1 441,7
▪  dont part du groupe 1 544,4 1 436,3
▪  dont part des intérêts non contrôlés 7,7 5,5

(1) Y compris impact de la norme IFRS 16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS 8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018.
(2) Transférable en résultat.
(3) Net d’impôts.


Bilan consolidé

Actif

En millions d’euros 31/12/2019 31/12/2018 retraité 1 01/01/2018 retraité 1
Goodwill 16,2 15,7 32,9
Immobilisations incorporelles 184,1 142,0 131,9
Droits d’utilisation 954,3 982,9 910,3
Immobilisations corporelles 1 541,8 1 345,4 1 283,3
Immeubles de placement 78,0 76,9 79,8
Immobilisations financières 357,4 313,9 271,4
Participations dans les entreprises associées 79,3 75,1 72,5
Prêts et dépôts 58,1 46,7 47,0
Actifs d’impôts différés 510,8 462,4 363,5
Autres débiteurs non courants 10,5 15,3 29,0
Actifs non courants 3 790,6 3 476,4 3 221,6
Stocks et en-cours 1 132,6 963,6 896,2
Créances clients et comptes rattachés 317,9 280,7 255,9
Créances d’impôts exigibles 20,7 17,9 32,6
Autres débiteurs 198,6 199,4 246,8
Instruments financiers dérivés 36,5 34,9 101,1
Trésorerie et équivalents de trésorerie 4 384,2 3 479,1 2 931,9
Actifs courants 6 090,5 4 975,5 4 464,5
Total actif 9 881,1 8 451,9 7 686,1

Passif

En millions d’euros 31/12/2019 31/12/2018 retraité 1 01/01/2018 retraité 1
Capital social 53,8 53,8 53,8
Primes 49,6 49,6 49,6
Actions d’autocontrôle (508,8) (465,2) (453,6)
Réserves 5 255,7 4 290,1 3 983,5
Écarts de conversion 138,7 88,0 13,5
Écarts de réévaluation 50,9 48,0 131,4
Résultat de l’exercice - part du groupe 1 528,2 1 405,5 1 226,4
Capitaux propres - part du groupe 6 568,1 5 469,8 5 004,6
Intérêts non contrôlés 7,8 4,9 6,6
Capitaux propres 6 575,9 5 474,7 5 011,2
Emprunts et dettes financières à plus d’un an 29,6 27,5 23,5
Dettes de loyer à plus d’un an 896,0 936,7 846,4
Provisions non courantes 29,0 16,4 19,2
Engagements de retraites et autres avantages au personnel à plus d’un an 270,0 196,0 188,2
Passifs d’impôts différés 24,6 37,3 45,1
Autres créditeurs non courants 32,5 46,5 84,4
Passifs non courants 1 281,7 1 260,4 1 206,9
Emprunts et dettes financières à moins d’un an 20,5 22,5 30,1
Dettes de loyer à moins d’un an 195,6 179,3 160,4
Provisions courantes 101,4 96,3 147,1
Engagements de retraites et autres avantages au personnel à moins d’un an 18,2 6,9 6,0
Fournisseurs et comptes rattachés 480,4 467,0 481,0
Instruments financiers dérivés à moins d’un an 47,1 57,8 18,8
Passifs d’impôts 360,1 314,6 141,1
Autres créditeurs courants 800,2 572,2 483,4
Passifs courants 2 023,6 1 716,7 1 467,9
Total passif 9 881,1 8 451,9 7 686,1

(1) Y compris impact de la norme IFRS 16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS 8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018 et le bilan d'ouverture au 1er janvier 2018.


État de variation des capitaux propres consolidés

En millions d’euros     Primes Actions d’autocontrôle Réserves consolidées et résultat net -  part du groupe Écarts actuariels Écarts de conversion Écarts de réévaluation Capitaux propres part du groupe Intérêts non contrôlés Capitaux propres
 

Nombre d'actions
 

 

Capital
Investissements et placements financiers Couvertures de flux de trésorerie futurs en devises
Au 31 décembre 2017 105 569 412 53,8 49,6 (453,6) 5 346,4 (102,5) 13,8 72,7 58,7 5 039,0 6,6 5 045,5
1re application IFRS 16         (34,1)   (0,3)     (34,4)   (34,3)
Au 1er janvier 2018 - retraité 1 105 569 412 53,8 49,6 (453,6) 5 312,3 (102,5) 13,5 72,7 58,7 5 004,6 6,6 5 011,2
Résultat net - part du groupe   - - - 1 405,5 - - -   1 405,5 5,1 1 410,6
Autres éléments du résultat global   - - - - 5,5 74,4 27,6 (76,8) 30,7 0,4 31,1
Résultat global   - - - 1 405,5 5,5 74,4 27,6 (76,8) 1 436,3 5,5 1 441,8
Variation de capital et primes associées   - - - - - - - - 0,0 - -
Acquisition ou cession de titres d’autocontrôle   - - (11,6) (47,8) - - - - (59,5) - (59,5)
Paiement en actions   - - - 51,3 - - - - 51,3 - 51,3
Distributions effectuées   - - - (954,0) - - - - (954,0) (4,3) (958,2)
1re application IFRS 9   - - - 34,2 - - - (34,2) - - -
Autres   - - - (8,7) - - - - (8,7) (2,9) (11,6)
Au 31 décembre 2018 - retraité 1 105 569 412 53,8 49,6 (465,2) 5 792,6 (97,0) 88,0 100,3 (52,3) 5 469,8 4,9 5 474,7
Résultat net - part du groupe   - - - 1 528,2 - - -   1 528,2 7,0 1 535,3
Autres éléments du résultat global   - - - - (36,0) 49,4 - 2,8 16,2 0,7 16,9
Résultat global   - - - 1 528,2 (36,0) 49,4 - 2,8 1 544,4 7,7 1 552,2
Variation de capital et primes associées   - - - - - - - - 0,0 - -
Acquisition ou cession de titres d’autocontrôle   - - (43,5) (5,4) - - - - (48,9) - (48,9)
Paiement en actions   - - - 87,7 - - - - 87,7 - 87,7
Distributions effectuées   - - - (482,6) - - - - (482,6) (4,0) (486,6)
Autres   - - - (3,5) - 1,3 - - (2,2) (0,8) (3,0)
Au 31 décembre 2019 105 569 412 53,8 49,6 (508,8) 6 917,0 (133,0) 138,7 100,3 (49,5) 6 568,1 7,8 6 575,9

(1) Y compris impact de la norme IFRS 16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS 8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018 et le bilan d'ouverture au 1er janvier 2018.


État des flux de trésorerie consolidés

En millions d’euros 2019 2018 retraité 1
Flux de trésorerie liés à l’activité    
Résultat net - part du groupe 1 528,2 1 405,5
Amortissements des immobilisations 236,2 217,0
Amortissements des droits d'utilisation 211,5 188,8
Pertes de valeur 28,5 70,3
Mark-to-Market instruments financiers (0,3) (0,2)
Gains et pertes de change sur variations de juste valeur (19,0) (3,6)
Mouvements des provisions 41,0 30,3
Part dans le résultat net des entreprises associées (15,9) (16,6)
Part revenant aux intérêts non contrôlés 7,0 5,1
Plus ou moins-values de cession 1,2 (49,5)
Charge d’impôts différés (29,0) (24,7)
Charges et produits cumulés liés au paiement en actions 87,7 51,4
Produits de dividendes (13,3) (10,0)
Autres (0,3) (0,3)
Capacité d’autofinancement 2 063,3 1 863,4
Variation du besoin en fonds de roulement 23,9 76,7
Variation de la trésorerie liée à l’activité (A) 2 087,3 1 940,1
Flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement    
Investissement opérationnels (478,0) (312,3)
Acquisitions de titres de participation (12,8) (8,4)
Acquisitions d’autres immobilisations financières (76,6) (80,0)
Variation de dettes sur immobilisations 23,5 (4,4)
Cessions d’immobilisations opérationnelles 0,3 69,1
Cessions d’autres immobilisations financières 35,0 69,1
Dividendes reçus 37,5 27,6
Variation de la trésorerie liée aux opérations d’investissement (B) (471,1) (239,3)
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement    
Dividendes versés (486,6) (958,3)
Remboursement des dettes de loyers (202,8) (180,7)
Rachats d’actions propres nets de cessions (53,1) (59,7)
Souscriptions d’emprunts 0,0 0,2
Remboursements d’emprunts (0,3) (1,8)
Variation de la trésorerie liée aux opérations de financement (C) (742,8) (1 200,4)
Variation de périmètre (D) - -
Variation de change (E) 33,1 52,8
Variation de la trésorerie nette (A) + (B) + (C) + (D) + (E) 906,5 553,4
Trésorerie nette à l’ouverture 3 465,1 2 911,7
Trésorerie nette à la clôture 4 371,6 3 465,1
Variation de la trésorerie nette 906,5 553,4

(1)     Y compris impact de la norme IFRS 16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS 8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018.


INFORMATIONS RELATIVES A LA PREMIERE APPLICATION DE LA NORME IFRS16

  • Principe : s’applique à la partie fixe des contrats de location. Concerne pour l’essentiel les baux des magasins chez Hermès
     
  • Première application au 1er janvier 2019 : approche rétrospective complète retenue (retraitement des états financiers au 31 décembre 2018 comme si la norme avait toujours été appliquée) permettant la comparabilité des comptes publiés au 31 décembre 2019
     
  • Impact sur le compte de résultat : incidence négligeable sur le résultat net
    • Effet sur la rentabilité opérationnelle courante 2019 et 2018 proche de +0,4 pt
    • Effet sur le résultat financier : intérêts financiers sur dettes de loyers de -25 M€ en 2019 et -27 M€ en 2018
       
  • Impact au bilan : +1 milliard d’euros
    • A l’actif : droits d’utilisation amortis sur la durée des contrats de location
    • Au passif : dettes de loyers dont le montant initial est égal aux paiements contractuels futurs actualisés
    • Effet non significatif sur les capitaux propres d’ouverture au 1er janvier 2018 (-34 M€)
       
  • Pas d’impact sur la trésorerie mais sur la présentation du tableau des flux
    • Majoration de la capacité d’autofinancement de l’amortissement des droits d’utilisation et prise en compte en contrepartie d’un remboursement des dettes de loyers (203 M€ en 2019 contre 181 M€ en 2018)
    • Ajustement de la définition du cash flow disponible(1)

(1) Cash flow disponible ajusté = capacité d’autofinancement + variation du BFR – investissements opérationnels – remboursement des dettes de loyers, conformément au tableau IFRS des flux de trésorerie



1 Y compris impact de la norme IFRS16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018.


2 Y compris impact de la norme IFRS16 relative aux contrats de location. Conformément à IAS8, Hermès a appliqué cette nouvelle norme de manière rétrospective complète et a retraité les comptes au 31 décembre 2018.


3 Le cash flow disponible ajusté correspond à la somme de la capacité d'autofinancement et de la variation du besoin en fonds de roulement, diminuée des investissements opérationnels et du remboursement des dettes de loyers conformément au tableau IFRS des flux de trésorerie.


 

Pièce jointe