La bourse ferme dans 7 h 8 min
  • CAC 40

    6 297,52
    +10,45 (+0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,61
    +1,62 (+0,04 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2024
    +0,0043 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 786,60
    +6,40 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    47 503,41
    -650,36 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 305,11
    -86,60 (-6,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,19
    +0,06 (+0,10 %)
     
  • DAX

    15 465,72
    +5,97 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 035,21
    +15,68 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 090,58
    +120,87 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3882
    +0,0042 (+0,31 %)
     

Hera-MI: l'IA au service du diagnostic du cancer du sein

·2 min de lecture

L’objectif d’Hera-MI est de mettre l’Intelligence Artificielle au service du diagnostic radiologique du cancer du sein pour une meilleure prise en charge des patientes et ainsi sauver des millions de femmes dans le monde. Leur ambition est d’accélérer et de fiabiliser le diagnostic du cancer grâce au développement de solutions logicielles d’aide à la décision. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 2 millions

Docteur en biologie et cadre dirigeante pendant quinze ans dans l’imagerie médicale, Sylvie Davila (46 ans) caressait depuis dix ans le rêve de monter son entreprise. Voyant l’intelligence artificielle bouleverser la radiographie, elle s’est jetée à l’eau en avril 2017. Associée à Michael Tardy (65 ans), ingénieur de recherche, elle a développé un logiciel aidant les radiologues pour le diagnostic, très délicat, du cancer du sein par mammographie. Le logiciel présente une particularité, brevetée par Hera-MI: il masque les zones normales et se concentre sur les zones suspectes, ce qui réduit drastiquement le nombre d’informations à analyser par les radiologues. "La mammographie est l’examen le plus difficile et stressant pour un radiologue. Il faut un œil aiguisé par des années de pratique, explique la fondatrice d’Hera-MI. Notre outil vient conforter le radiologue dans son diagnostic."

Hera-MI est la première entreprise française à avoir obtenu, en mars 2020, une certification CE pour le diagnostic du cancer du sein par mammographie. Elle prépare sa certification FDA pour être distribuée aux Etats-Unis, où elle a ouvert une filiale à Indianapolis. La medtech va commercialiser son logiciel en direct, avec une équipe commerciale, et via des constructeurs d’appareils médicaux. Elle a déjà signé un accord de distribution avec Fujifilm en septembre 2019 et discute avec d’autres fabricants. Hera-MI a déjà réuni 2,2 millions de financements, dont la moitié en subventions et l’autre en fonds propres. Les premiers à la soutenir ont été l’Institut de cancérologie de l’Ouest, le fonds Centrale Innovation, des radiologues, des business angels, et même des investisseurs privés ayant participé à sa campagne de crowdfunding. La nouvelle levée de fonds est destinée à accélérer le développement à l’international.

Contact: sales@hera-mi.com

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi